Les utilisateurs de Windows 10 bannis des réseaux de p2p

Depuis quelques jours, la grogne monte face à Windows 10 : tantôt l'OS diffuserait en toute indiscrétion des informations concernant chaque utilisateur aux serveurs de Microsoft, tantôt il est accusé de bloquer les jeux piratés, et irait jusqu'à vérifier les téléchargements illégaux sur les réseaux de p2p. Coup dur et en guise de représailles, les administrateurs de trackers Bittorrent ont même décidé de bannir les utilisateurs de Windows 10.

Windows 10 serait-il déjà en train d'acquérir une très mauvaise réputation, un mois à peine après sa sortie ? C'est ce que l'on pourrait penser en voyant par exemple l'action menée par certains trackers privés du réseau Bittorrent. Ceux-ci empêchent l'accès à leur site dès lors qu'un utilisateur de Windows 10 s'y connecte, et renvoie vers une vidéo YouTube comme celle-ci. L'un des sites en question déclare par ailleurs « avoir trouvé que Windows 10 collecte des informations sur les utilisateurs de P2P, destinées à être partagées avec des groupes antipiratage ». Et d'aller encore plus loin dans ses propos : « Ce qui est particulièrement agressif, c’est qu’apparemment, Windows envoie directement les résultats de recherches locales à une célèbre société de lutte contre le piratage, dès lors que vous avez sur votre disque dur un fichier connu et provenant des réseaux p2p… »

Toutes ces affirmations sont pour l'instant de simples allégations et aucune preuve n'a été fournie par les sites et les serveurs de p2p. Certes, l'OS est très bavard sur les habitudes de ses utilisateurs, comme évoqué dans notre dossier 10 choses que vous ne savez pas sur Windows 10 (et qu'on vous a bien cachées). Mais c'est officiellement pour enrichir la base de données de Cortana et rien ne laisse supposer que ces informations soient envoyées à un quelconque organisme. Reste que pour l'instant, les utilisateurs de certains trackers p2p se retrouvent le bec dans l'eau, et qu'il leur faut soit revenir à une ancienne version de l'OS, soit recourir à des trackers alternatifs.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • willyde
    Effectivement, ces soupçons m'ont l'air fondés ... perso je semble en avoir fait les frais, j'ai eu droit à un petit mail "sympathique" ces jours derniers d'une célèbre agence anti-piratage (qui commence par HA et qui fini par DOPI ...)
    0