Windows 10 : motus et bouche cousue sur les mises à jour

Depuis la sortie de la version finale de Windows 10 le 29 juillet dernier, Microsoft a enchainé les mises à jour dédiées à son nouveau système d'exploitation. Mais systématiquement, l'éditeur s'est montré vraiment peu bavard quant à leur contenu. Et il va falloir s'y habituer, parce que Microsoft a décidé de rester muet sur les prochaines mises à jour qu'il considèrent comme mineures.

Nous en avons parlé à plusieurs reprises, le contenu des mises à jour de Windows 10 est de plus en plus obscur. Si Gabe Aul avait rapidement communiqué sur la taille de la toute première update diffusée une semaine après la sortie de Windows 10, c'est le silence total depuis. Et pourtant, ce sont pas moins de 3 « cumulative updates » qui se sont succédé. Dans un entretien accordé au site The Register, un porte-parole a récemment déclaré : « comme nous l’avons fait par le passé, nous communiquons sur les mises à jour KB pertinentes et que nous livrons dans le cadre de "Windows as a service". Selon l’importance de la mise à jour et si elle apporte de nouvelles fonctionnalités aux clients Windows, nous pouvons choisir de promouvoir davantage les nouvelles fonctionnalités lorsque nous les déployons ».

En clair, Microsoft ne communiquera pas sur le contenu des mises à jour mineures et s'épanchera davantage sur les nouvelles fonctionnalités à l'OS. Reste à savoir dans quelle mesure l'éditeur considère qu'une mise à jour est importante ou non. Les petites corrections de bug seront-elles recensées aux KB (Knowledge Base) ou définitivement écartées ?

Windows 10 : ce qu'il faut savoir avant de l'installer

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • fmj999
    Eh bien c'est simple, il suffit de boycotter ces mises à jour puisqu'elles sont mineures !

    Surtout quand elles ont pour objectif de réactiver automatiquement des fonctionnalités de confidentialité préalablement désactivées par l'utilisateur, ou de réinstaller les apps pré-installées que le power user averti se serait embêté à virer (ce qui n'est pas trivial).
    Je grossis le trait mais il est clair qu'en passant de Windows 7/8/8.1 où la gestion des mises à jour était très bien huilée et transparente à win10, Microsoft tombe tout d'un coup dans une opacité malsaine qui n'augure rien de bon !
    Microsoft ou l'art de saborder un OS dont les bases sont excellentes !
    0
  • arobase40
    Quand je vois que ma tablette sous Win8.1 vient de recevoir entre autre une mise à jour de 427.4 Mo sans aucune explication sur son bien fondé, je ne suis pas prêt de basculer vers Windows 10... ^^

    Elle-même va sans aucun doute basculer vers un Linux... :D
    0