Les 7 pêchés capitaux de Windows 7

Le site de la FSFLe site de la FSFWindows 7 et ses sept pêchés capitaux. La formule est simpliste, mais marquante. Elle vient de la Free Software Foundation (FSF) qui a contacté les 499 plus importantes entreprises de la planète pour les dissuader de migrer sur le prochain système d’exploitation de Microsoft.

La 500e ? Microsoft

La 500e plus grande multinationale étant Microsoft, c’est donc les 499 autres que la FSF a contactés. Pour elle, comme souvent, Windows représente le plus mauvais choix de système d’exploitation possible. Logique lorsque l’on défend les logiciels libres de s’attaquer au plus grand éditeur d’applications propriétaires au monde. Éducation, DRM, sécurité, monopole, standards, verrouillage et vie privée, voilà les sept points sur lesquels la FSF appuie son argumentation.

Selon la fondation, Windows 7 serait « néfaste à l’éducation des enfants » puisqu’utilisé dans les écoles sans solution alternative. Microsoft serait une entreprise friande de DRM (Digital Right Management) mais aussi monopolistique de par son installation par défaut sur tous les PC du commerce. Enfin, la vie privée serait bien sûr menacée, notamment à cause de l’utilisation du système Windows Genuine Advantage, scanneur de disque dur selon la FSF.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
19 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Mon dieu c'est ridicule ça! C'est à croire que Microsoft va bientôt tous nous manger. Surtout déjà qu'ils forcent les gens à acheter un PC Windows et à les empêcher de se tourner vers Linux...
    0
  • Yellow57480
    2ème ligne du second paragraphe, il manque un "t" à Microsoft
    -1
  • obi_one
    Citation:
    puisqu’utilisé dans les écoles sans solution alternative


    Je suis pas sûr que ceci soit encore vrai partout ! Une grande partie des écoles et collèges commencent à faire (ou on fait) le pas. Ceci ce vérifie principalement dans les établissements où le budget est une grosse contrainte.
    0