Windows 10 : vous avez un mois pour faire machine arrière

Sorti hier en version finalisée, Windows 10 vous propose de migrer gratuitement depuis n'importe quel PC déjà équipé de Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1. Si vous avez déjà fait la mise à jour, vous avez peut-être remarqué qu'il était possible de revenir à votre ancien OS, malgré tout. Mais saviez-vous que cette opération est limitée dans le temps ?

En ouvrant le nouveau module Paramètres et en se dirigeant sur l'option Mise à jour et sécurité, puis en cliquant sur Récupération, on accède à une fonction intitulée Rétrograder vers. On le savait, Microsoft a prévu de satisfaire celles et ceux qui seraient déçus par Windows 10 et qui souhaiteraient revenir à leur ancienne version de l'OS. Mais cette possibilité est limitée, puisque toujours via le même module de restauration, on apprend que l'on ne dispose que d'un mois pour rétrograder le système d'exploitation. Au-delà, on imagine que les fichiers concernant l'ancien OS sont effacés, afin de gagner de la place sur le disque dur.

Windows 10 : tout savoir sur le nouvel OS de Microsoft

Un mois, c'est amplement suffisant pour se faire une idée des nouvelles fonctionnalités de l'OS. D'autant que rien n'est perdu : même après avoir retrouvé Windows 7 ou 8.1, il devrait être envisageable d'installer Windows 10 de nouveau, puisque la licence de l'utilisateur pour le nouvel OS reste valide. En revanche, on aurait peut-être préféré que Windows laisse le choix à l'utilisateur une fois le mois passé, et ne supprime pas définitivement l'ancien système d'exploitation. Car une fois le délai passé, impossible de retrouver son précédent système d'exploitation en cas de coup dur (avec un périphérique ou une application récalcitrants, par exemple).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire