Microsoft marquera au fer rouge les Windows 10 piratés

En attendant que Windows 10 pointe le bout de son nez en version finale, Microsoft n'a de cesse de multiplier les annonces le concernant. Si l'éditeur de Redmond avait laissé entendre il y a quelques mois que les utilisateurs d'une version piratée de Windows 7 ou de Windows 8 pourraient bénéficier de la nouvelle version de l'OS, Terry Myerson vient d'apporter une petite clarification sur cette politique.

Car non finalement, les utilisateurs d'une édition piratée du système d'exploitation ne pourront pas profiter de Windows 10. En fait, celles et ceux qui installeront la mise à jour depuis une précédente version de l'OS, ne pourront pas bénéficier d'une mise à niveau gratuite. Et s'ils tentent malgré tout l'expérience, ou s'ils installent une version piratée Windows 10 sur une partition vierge, ils verront leur Bureau flanqué d'un filigrane, un marquage leur rappelant qu'il faut acquérir une licence valide de l'OS. C'est Terry Myerson, vice-président de la division OS chez Microsoft, qui le déclare sur le blog de Microsoft.

Comme pour les précédentes versions, il y a de fortes chances pour qu'une version piratée de l'OS devienne de moins en moins utilisable au fil des semaines, pour devenir totalement inexploitable. Bref, fausse joie pour tous les utilisateurs d'une édition non légale de Windows, mais Microsoft tient néanmoins à les convaincre : dans certains cas, ils pourront bénéficier d'offres attractives de mises à jour. On ignore cependant dans que cadre cette politique sera appliquée.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire