Windows 7 et 8.1 tirent leur révérence chez les fabricants de PC

Dans moins d'un mois, ce sera la fin des haricots pour Windows 7 et 8.1 : les deux systèmes d'exploitation ne pourront plus être commercialisés sur un nouveau PC, sauf cas exceptionnels.

Le 1er novembre prochain, Windows 7 et Windows 8.1 ne pourront plus être vendus en OEM. Les deux versions du système d'exploitation devront être remplacées par Windows 10 chez les fabricants de PC (ou par un OS alternatif). Il existe cependant quelques cas dans lesquels il sera possible de profiter d'une ancienne version de Windows, comme les machines déjà produites et sur lesquelles l'une des anciennes versions de Windows est installée. Microsoft continue par ailleurs à offrir un « droit au downgrade ». Toute machine distribuée avec Windows 10 Pro peut être rétrogradée sous Windows 8.1 Pro ou Windows 7 Professionnel, tant que Microsoft continue à supporter ces deux OS.

>> 30 trucs et astuces pour Windows 7

Microsoft conseille fortement à installer Windows 10, qui vient de passer la barre des 400 millions de postes installés. On est encore loin du milliard prévu... Et pas de panique si vous préférez Windows 7 ou 8.1 : les deux anciens OS continueront de toute façon à profiter de mises à jour et de correctifs de sécurité encore un petit moment. Windows 7 verra son support étendu s'interrompre le 14 janvier 2020, tandis que celui de Windows 8 s'arrêtera le 10 janvier 2023. Rappelons enfin que Windows 7 reste pour l'instant la version préférée des utilisateurs de Windows, puisque l'OS est installé sur plus de 48% des machines. Windows 10 est quant à lui derrière, avec seulement 22% de postes (source : netmarketshare.com).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire