Wireless Armour : le caleçon à l'épreuve des ondes

Afin d’assurer une protection maximale des testicules contre les ondes, Joseph Perkins, un physicien britannique de 26 ans, a mis au point un caleçon qui fait office de cage de Faraday. Nommé Wireless Armour, il est censé éviter la chute de qualité du sperme.

Les téléphones portables sont les premiers visés par ce gadget. Souvent dans la poche du pantalon, ils sont à proximité des parties génitales, et génèrent en continu un champ électromagnétique. Pour les protéger, le caleçon-armure utilise un tissu en coton contenant 20 % d’argent pur, ce qui créé une enveloppe métallique. Selon le principe de Faraday, les ondes sont alors bloquées et ne peuvent que graviter autour du métal. Joseph Perkins assure que son invention est en mesure de chasser 99,9 % des ondes produites par la téléphonie et les réseaux Wi-fi.

D’après un rapport rendu en 2013 par l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES), les ondes n’auraient pas d’impact sur la santé, mais il y aurait cependant des « effets biologiques. » C’est sur ces mots que se base le Wireless Armour.

À l’état de prototype, il fait l’objet d’un financement participatif sur IndieGogo. Son concepteur espère lancer sa production en juin prochain. Si vous souhaitez en avoir un exemplaire, il vous en coûtera l’équivalent de 17 euros.

Wireless Armour

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire