Interdiction de Word : Dell et HP au secours de Microsoft

Il y a quelques semaines, un juge du Texas prononçait l’interdiction à la vente de Word sur le territoire américain. Microsoft est accusé de violation de brevet pour le logiciel de texte de sa suite Office. Une affaire qui embarrasse le géant américain mais aussi ses partenaires commerciaux. A commencer par les fabricants d’ordinateurs tels que Dell et HP qui viennent de voler au secours de la société de Redmond.

HP et Dell au secours

La décision du juge qui doit entrer en application à la mi-octobre fera, bien évidemment, l’objet d’un appel de la part de Microsoft. Mais dans cette bataille, le géant ne sera pas seul. Dans un document commun rédigé par les avocats de l’entreprise et que Dell et HP ont cautionné, la « coalition » demande au juge de reconsidérer sa décision affirmant que celle ci aura des conséquences au-delà de Microsoft ». Et pour cause, Word est livré avec certains ordinateurs fabriqués par ces deux constructeurs. Une interdiction du logiciel aurait donc aussi des conséquences sur leur chaine de production.

En attendant que le juge revoit sa copie, ou non, Dell et HP ont demandé un report de la date d’interdiction. Celle-ci devait prendre effet dans les 120 jours qui suivent le verdict prononcé le 12 août. Or les partisans de Microsoft souhaitent que celle-ci débute à compter du 23 septembre, date à laquelle l’appel devrait être entendu.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • Piou-piou
    Citation:
    Une interdiction du logiciel aurait donc aussi des conséquences sur leur chaine de production
    ...
    Oula, ils vont devoir changer l'image de l'OS windows qui mettent sur le bécanes pour la remplacer par une sans Word... C'est sur ca va prendre au moins 3 minutes, il se rend pas compte le juge!
    -3
  • Sundevil
    Excuse moi mais tu le fait exprès d'être bête sur ce coup ?
    1
  • tomlev
    Tu rigoles ?! c'est un boulot énorme, y a des milliers de PC prêts à expédier qui ont déjà le logiciel installé !

    De toutes façons, quoi qu'on pense de Microsoft, cette décision est ridicule... Ca fera pas chier que MS, mais le monde entier ! C'est le traitement de texte le plus répandu, et le meilleur à ma connaissance (pour avoir sérieusement essayé de passer à OpenOffice.org, je peux vous dire qu'il ne fait pas le poids...)
    1