Trafic de drogue : arrêté grâce à World of Warcraft

Mieux vaut ne pas être trafiquant de drogue et joueur de Word Of Warcraft. Activement recherché par la police américaine, un homme s’est fait repérer puis arrêter à cause de son activité sur le célèbre MMORPG. 

Adresse IP et Google Earth

À bout d’indices et de pistes, le shérif Matt Robertson décide de contact Blizzard, l’éditeur du jeu vidéo en question, et lui envoie une requête judiciaire. Quelques informateurs lui avait fait savoir auparavant que le suspect était amateur d'un jeu "rempli de sorciers et de magiciens". Sans aucune obligation de répondre pour l'éditeur, son siège étant situé en Californie hors de la juridiction du shérif. La société lui donne toutefois des nouvelles quatre mois plus tard.

Avec des données sur sa facturation, son historique de joueur et surtout son adresse IP, Matt Robertson arrive finalement à localiser le joueur-trafiquant : « J'ai fait une recherche sur l'adresse IP, puis obtenu une longitude et une latitude. Connecté sur Google Earth, cela fonctionne merveilleusement. Et en entrant ces données, j'ai eu une adresse. Je n'étais pas en mesure de localiser de quel côté de la rue sa maison était située, mais je le tenais ! », raconte-t-il à Kokomo Perspective. Situé au Canada, il sera alors arrêté par la police du pays et extradé aux États-Unis où il était recherché depuis 2007.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
    Votre commentaire
  • Sundevil
    Pas très cool de la part de blizzard ça.
    0
  • Sam xx
    Ben non ta rien comprit Sundevil c'est plutôt cool pour leur image auprès du public
    Si tout le monde faisait des truc cool ou serai le monde ....
    0
  • Sundevil
    Qui y'a-t-il de cool à se faire balancer par une entreprise qui n'a pas à le faire ?
    -4