Wow espionnerait ses joueurs ?

Infos-du-Net.comLe célèbre jeu en ligne World of Warcraft joui d’un succès incontestable et reste dans le coeur des joueurs comme la référence e matière de jeu de rôle.
Aujourd’hui, ce sont près de quatre millions de joueurs qui se retrouvent quotidiennement en ligne pour accomplir quêtes et différentes missions avec toujours le même plaisir.
Seulement, il semblerait que derrière cet insoupçonnable jeu tout ce qu’il y a de plus anodin puisse se cacher un spyware, une découverte plutôt inattendue de la part d’un développeur américain...

Dans Wow, les espions ne sont pas uniquement en ligne...

Greg Hoglund, développeur aux État-Unis, ne s’attendait sûrement pas à trouver quelque chose de tel lorsqu’il s’est mis à fouiller dans sa version du jeu World of Warcraft.
Il y a tout simplement découvert un logicel nommé warden client, qui serait selon lui chargé de vérifier que le joueur respecte bien le contrat de licence de l’utilisateur final (CLUF) afin de repérer les tricheurs et/ou les pirates.
"Toutes les quinze secondes, le programme lit les informations contenues dans les DLL chargées au moment de l'exécution de WoW. Rien de bien grave", affirme-t-il en premier lieu.
Si ce n’était que ça, il n’y aurait en effet pas vraiment de quoi s’alarmer.
Mais il semblerait que le programme aille également lire tous les processus actifs sur la machine en passant par toutes les applications lancées, ne manquant pas de passer sur les informations personnelles qui peuvent y être contenues.
"Ce comportement place clairement le warden client dans la catégorie des spywares" continue Hoglund.

Blizzard se disculpe

Certains joueurs ont déjà signalé ce détail à Blizzard, qui a répondu en affirmant n'avoir "aucun désir, ni aucune utilité à recueillir les données personnelles nominatives qui peuvent figurer sur l'ordinateur d'un joueur".
Le spyware (appelons le de la sorte, puisqu’il répond à toutes les caractéristiques) ne serait donc présent que pour détecter les pirates et autres tricheurs et bloquer leur compte (on comprend mieux les nombreuses rafles qui ont eu lieu peu après le lancement du jeu).
L’éditeur précise d’ailleurs que les conditions sont présentées au joueur à l’installation du jeu et à chaque mise à jour (vous savez, ce long texte soporifique que quasiment personne ne lit), et que ces conditions ont toujours fait état de ces mesures de sécurité.
Ainsi, en acceptant, chaque joueur a donné son accord...

Source : ZDNet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
  • fabs_64
    Une étude de marché sur 4 millions de clients potentiels ?
    N'est ce pas fabuleux ?
    0
  • jun
    Alors sous prétexte que ca à les caractéristique d'un spyware faut ouvrir une gueulante ? Personnellement je ne crois pas... Surtout si cela à vocation à la limitation des cheaters...

    Par contre la révelation de ces informations permettra à certaines personne de plancher sur le sujet, et donc de rendre cette protection inutile...

    Edit>
    Si des personnes sont mécontente de cette clause, rien ne les obligent à l'accepter, tout simplement en ne renouvelant pas leur abonnement...
    0
  • Blac_Nosai
    Salut, Wow n'est pas le seul jeu de Blizzard à avoir affaire au Warden, Diablo II aussi ; des "génies" de Diablo II ont regardé en quoi consistait vraiment le warden...Judgehype
    0