Free : Xavier Niel parano ou réaliste ?

Xavier NielXavier Niel

Le ton anticonformiste de Xavier Niel, fondateur et actionnaire principal d'Iliad, maison mère de Free, a toujours tranché avec celui très policé du secteur télécom. Aujourd'hui, il va un peu plus loin dans une interview accordée à l'hebdomadaire anglo-saxon The Economist.

Frilosité des opérateurs mobiles

Selon Xavier Niel, Iliad rencontre une résistance acharnée des trois opérateurs déjà en place sur le marché des télécoms. Il s'étonne même de leur frilosité pour des sociétés mettant en avant les bienfaits de la concurrence : « Il est étonnant qu'un marché supposé compétitif se prépare de manière si agressive à accueillir un nouvel entrant. »

Mais fidèle à son franc-parler et à son sens de l'intox, Xavier Niel va bien plus loin : « Si je devais me suicider ou mourir dans un accident de voiture dans les trois prochains mois, vous saurez que les menaces étaient sérieuses, car je ne suis pas du tout suicidaire et je conduis très prudemment. » Des propos étonnants de la part d'un patron d'industrie classique, mais qui choquent finalement à peine dans la bouche de Xavier Niel.

Les opérateurs ont jusqu'au 29 octobre prochain pour déposer leur candidature à la quatrième licence 3G. Le patron d'Iliad craint pour sa part qu'un acteur soit poussé par les trois opérateurs en place pour l'obtenir et la revendre ensuite à l'un d'eux.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
31 commentaires
    Votre commentaire
  • jun2
    Citation:
    Si je devais me suicider ou mourir dans un accident de voiture dans les trois prochains mois, vous saurez que les menaces étaient sérieuses, car je ne suis pas du tout suicidaire et je conduis très prudemment.


    Malheureusement ce n'est pas une façon de faire étonnante en france...
    -1
  • fr78
    jun2Malheureusement ce n'est pas une façon de faire étonnante en france...

    De tels "accidents" arrivent malheureusement régulièrement dans certains pays de l'ex-URSS, ou en Afrique, ou en Amérique du Sud... ça n'étonne plus personne.
    Je pense par contre qu'en France, ça arrive moins souvent...
    0
  • Anonyme
    Ces temps ci c'est plutôt les employés qui se suicide vu les conditions de travail déplorable dans certaine boite.
    0