Xbox One : que vont devenir les jeux d'occasion ?

Alors que nous connaissons déjà beaucoup de détails sur la Xbox One, la prochaine console de Microsoft, il reste encore beaucoup d’incertitudes concernant la manière dont les jeux d’occasion seront gérés. Pour l’heure, il semblerait que l’installation d’un jeu sur une nouvelle console nécessite de s’acquitter d’une nouvelle licence, mais que le prix de celle-ci pour être appliquée aux revendeurs et non aux joueurs.


Dans sa tentative de limiter la revente d’occasion, Microsoft travaille donc sur un système inédit sur sa Xbox One, empêchant d’installer le même jeu sur plusieurs consoles à la fois. Parmi les pistes évoquées autour de ce système, il semblerait qu’une « taxe », qui ferait office de transfert de licence, soit nécessaire pour que le jeu puisse être à nouveau installé sur une nouvelle machine, permettant ainsi à Microsoft et aux éditeurs de réaliser un bénéfice sur la revente d’un jeu en seconde main.


Mais si nous pensions jusqu’à maintenant que c’est le joueur qui devait s’acquitter de cette taxe, une nouvelle source rapportée, par le site Eurogamer indique que c’est bien le revendeur qui devrait la payer pour pouvoir ensuite revendre le jeu d’occasion. Ces frais d’activation devraient néanmoins se répercuter d’une manière ou d’une autre sur la facture que paiera le joueur pour s’offrir le jeu d’occasion, et risquent ainsi de rendre ce marché moins intéressant financièrement qu’il ne l’est actuellement. Du côté de Microsoft, rien n’a été confirmé pour le moment, et la firme semble explorer plusieurs pistes différentes en fonction des réactions et des attentes du public et des éditeurs par rapport à la Xbox One.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • micaub
    L'article est relativement partisan...
    Vous dites que MS veut mettre en place ce système pour limiter la revente de jeux d'occasion, moi je dis qu'il la met en place pour la rendre plus juste.
    Quand on achète un jeu, on achète une licence. Si on le revend, une nouvelle personne va jouer sans s'acquitter d'une quelconque licence. Dans l'optique d'un jeu revendu 5 fois (sisi, il y'en a), l'auteur du jeu n'aura touché qu'une seule licence pour le plaisir de 6 personnes. Est-ce que c'est juste ? Je ne pense pas...
    Alors certes, ça fait chier tout le monde (je ne fais pas exception à la règle) parce que tout le monde veut tout au meilleure prix (voire gratuit) même si ça doit se faire au détriment du travail de ceux qui produisent, mais il n'empêche que le système qu'il veulent mettre en place est plus juste.
    0
  • lucoz
    Plus juste, c'est une question de point de vue.

    Tant que tu n'oublies pas que quand tu revends ta licence d'utilisation, tu ne peux plus utiliser le produit, et que donc ton principe de "justice" s'applique à n'importe quel produit, y compris les biens matériels, alors oui, c'est un point de vue.
    0
  • loumizhu
    micaub: comme l'a clairement dit lucoz. si qq vend son jeu, il ne pourra plus y jouer. c'est comme n'importe quel autre produit. si tu vend ton jouet à un autre gamin, tu pourras plus y jouer. la seule raison de microsoft de le faire c'est qu'elle a trouvé le moyen de le faire. J'arrive pas à croire qu'un joueur puisse croire que c'est juste. payer 50 euros pour un jeu ça te suffit pas ?
    0