Donations, 60 FPS, sous-titres : les nouvelles fonctionnalités de YouTube

YouTube a annoncé ce jeudi soir la possibilité de visionner certaines vidéos avec une fluidité montant jusqu’à 60 images par seconde, mais également d’autres nouveautés à destination des utilisateurs de la plateforme de streaming vidéo.

A l’occasion de la VidCon, le salon dédié à la création vidéo qui se tient actuellement à Los Angeles, YouTube a présenté de nouvelles fonctionnalités pour ses vidéos. Outre une nouvelle application dédiée aux producteurs de vidéos leur permettant d’avoir un accès aux statistiques ou à la gestion de leurs comptes, YouTube a également annoncé la possibilité la mise à disposition d’effets sonores. En effet, depuis plusieurs mois, le service propose aux vidéastes d’ajouter des musiques libres de droits à leur vidéo. Il sera désormais possible d’ajouter également les effets sonores comme des cris ou des sons d’avion.

La principale annonce, qui a ravi la communauté du jeu vidéo, reste la possibilité de visionner des vidéos à 48 et jusqu’à 60 fps sur YouTube. En effet, jusqu’à présent, le visionnage de vidéos était limité à 30 images par seconde. YouTube a cependant étendu ce débit, et permet désormais, pour certaines vidéos, le visionnage à une fluidité accrue jusqu’à 60 images par seconde. Il ne s’agit cependant pas d’un critère qui peut être modifié par l’utilisateur puisque la vidéo passera directement en 60 fps lorsque c’est possible, quand la qualité choisie est le 1080p.

YouTube a également fait d’autres annonces comme la possibilité d’ajouter un système de donation pour permettre aux spectateurs de financer une chaîne YouTube en plus de la publicité. Il est également possible de faire appel aux utilisateurs pour ajouter des traductions de sous-titres en plus de ceux ajoutés par le vidéaste ou de la détection automatique de YouTube. La plupart de ces nouvelles fonctionnalités arriveront sur YouTube dans les prochains mois.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire