YouTube sur Free : la fin de la galère ?

01LIVE spécial Free avec Xavier Niel (replay)

Le cauchemar des clients Internet de Free semble enfin terminé. Depuis plusieurs années, un conflit opposant le fournisseur d’accès à Google posait plusieurs problèmes d’accès au service de vidéo en ligne YouTube, notamment en soirée où de nombreux ralentissements pouvaient se faire sentir. À l’origine de ces saccades, un désaccord quant à la partie censée supporter les coûts liés à l’acheminement des données. Free ne souhaitait pas augmenter la taille du tuyau pour faire transiter le trafic de Google, à moins que ce dernier ne soit prêt à assumer au moins une partie de l’investissement.

Visiblement, un terrain d’entente a été trouvé entre les deux parties. À l’occasion de la conférence de presse qui s’est tenue hier pour le lancement de la nouvelle Freebox mini 4K, le patron de Free, Xavier Niel, a répondu aux questions de 01NetTV, portant notamment sur la question des vidéos sur YouTube : « Je crois que ça marche bien maintenant, non ? Je regarde les forums et je vois que les gens disent qu’on arrive à avoir des flux 4K de qualité parfaite sur son ordinateur. »

Comme seule explication à ce revirement de situation, Xavier Niel brandit le seul pouvoir de la discussion : « Ça n’a jamais été vraiment tendu, on a eu des discussions sympathiques et conviviales, vous savez comment on est, on s’emporte pour un rien. (…) Nous sommes tous taquins, Google est taquin, nous sommes taquins, on se rencontre et on discute. » Le plus important reste toutefois que les clients du FAI peuvent enfin accéder aux contenus de YouTube sans restriction de débit.

D’ailleurs, pour ceux qui dispose d’un téléviseur compatible 4K, il semblerait qu’un débit de 15 Mbit/s soit suffisant pour pouvoir profiter des contenus à ce format depuis la nouvelle Freebox mini 4K.

Lire : Freebox mini 4K : les bonnes et les moins bonnes surprises

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire