Quand la princesse Zelda sauve le prince Link

Depuis plusieurs mois aux États-Unis, les problèmes liés au sexisme dans les jeux vidéo se font de plus en plus entendre.

Parmi les derniers exemples en date, la vidéo d’Anita Sarkeesian sur la place des femmes dans les jeux vidéo, souvent cantonnées à celui de la demoiselle en détresse. Pour répondre à ce problème et permettre à leurs jeunes filles de s’identifier aux personnages principaux de certains jeux, des parents ont décidé de modifier des jeux tels que Donkey Kong ou Zelda pour permettre au joueur d’incarner la princesse Zelda ou Pauline dans Donkey Kong afin de sauver Link ou Jumpman.

Sur Tumblr, un designer a décidé d’aller encore plus loin et de créer les bases d’un jeu de la série Zelda dans lequel Zelda doit conquérir le trône d’Hyrule, Clockwork Empire. Le prince Link occupe quant à lui le pouvoir, manipulé par le sorcier Ganondorf Dragmire. Zelda se retrouve ainsi adoptée et élevée dans un cirque itinérant et cherche à reconquérir le trône d’Hyrule. « Ce concept est censé montrer que Zelda comme personnage principal peut à la fois être convaincante et fidèle à la franchise, tout en apportant des éléments de jeux neufs et dynamiques qui iraient plus loin qu’un simple changement de genre », écrit Aaron Diaz, auteur du concept. 


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • gardoc
    ooooooouuuuuuuuuuuuuuuula link est super mal dessiné !!!!!!!!!!!!!!!!!!
    0