Mark Zuckerberg trahi par son propre algorithme

Mark Zuckerberg a découvert récemment que son algorithme de diffusion des publications sur Facebook ne fonctionne pas exactement comme il l’espérait. Il s’est en effet rendu compte sur la première rencontre de son club de lecture créé sur le réseau social est un relatif échec, la faute à un algorithme trop sélectif.

Le groupe de lecture de Zuckerberg, donc la page Facebook a été ouverte début janvier, était pourtant prometteuse : 267 000 personnes avaient montré un intérêt pour la page, ainsi que pour le premier livre proposé par Mr Facebook : « The End of Power » de Moises NaÏm, au point même qu’Amazon s’est retrouvé en rupture de stock. Mark Zuckerberg avait donc donné rendez-vous à tout ce beau monde sur la page de son club de lecture pour discuter du bouquin en question, mais a été confronté à un certain vide : loin des dizaines de milliers de personnes s’étant manifestées au départ, la page n’a recueilli que 168 questions.

Selon le Washington Post, la raison de cette absence remarquée des membres vient notamment de l’algorithme de Facebook, qui choisirait les publications à afficher sur le fil d’actualité des membres du site. Celui-ci s’est en effet déjà montré très sélectif, notamment avec les pages et les membres présents depuis peu de temps et qui n'ont que peu d'interactions. C’est donc le sort qu’aurait subit la page du groupe de lecture de Mark Zuckerberg, qui voudra certainement revoir la manière dont son algorithme choisit les publications à diffuser.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire