[Test] Fujifilm XT-1 : le plus "expert" des hybrides ?

Un mode vidéo rudimentaire

Fujifilm XT-1

Avec le XT-1, le choix de Fuji s’est porté en priorité vers la satisfaction des photographes. Par conséquent, les vidéastes resteront quelque peu sur leur faim. Le mode vidéo est en effet pour le moins spartiate : seules deux vitesses à la norme NTSC sont proposées (30 et 60 images par seconde) en Full HD et 1280x720. Le seul réglage visuel sur lequel l’utilisateur peut intervenir est l’ouverture, et uniquement en amont. L’appareil assure l’exposition globale lui même en gérant de toute manière la vitesse et la sensibilité. Si l’autofocus continu est présent et remplit plutôt bien sa mission, on regrette l’impossibilité de choisir la zone de netteté par pression sur l’écran arrière (qui n’est pas tactile).

Pour la partie audio, le XT-1 propose un enregistrement stéréo et une entrée pour micro externe. Cependant, on note l’absence de prise casque et même si un réglage manuel du son est proposé, les niveaux n’apparaissent que dans le menu et sont invisibles pendant l’enregistrement. On espère qu’une version ultérieure du firmware viendra corriger cette aporie.

Si, sur la partie photo le XT-1 semble vraiment taillé pour les experts, le mode vidéo est limité et les possibilités d’intervention sont extrêmement réduites. Bref, on est bien loin ici des possibilités offertes par d’autres modèles concurrents.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire