3D : quels effets pour vos yeux et votre cerveau ?

Les fabricants d’écrans 3D se soucient-ils des risques pour la santé ?

Contrairement à la façon dont ils ont réagi aux nombreux risques posés par certains produits, comme la cigarette ou les ceintures de sécurité, certains fabricants ne se sont pas tenus à l’écart du débat sur les risques liés à la 3D. Samsung met en garde les consommateurs avec un message d’avertissement qui accompagne ses écrans 3D : « Un adulte responsable doit fréquemment surveiller un enfant qui utilise la fonction 3D du téléviseur. S’il constate une fatigue oculaire, des céphalées, vertiges ou nausées, il est recommandé d’éteindre le poste de télévision et de faire une pause ». Ce type de message n’est pas présent sur les télévisions 2D vendues par Samsung.

Sony en a d’ailleurs fait de même.

Nintendo a publié un message de façon proactive au sujet de sa 3DS, sa console de jeu portable : « Les images 3D peuvent endommager la vue des enfants âgés de moins de 6 ans ». Ce message d’avertissement est absent sur la DS, qui ne dispose pas de la 3D.

Saroto Iwata, Président de Nintendo, a insisté sur le fait que ce produit n’est pas dangereux mais que l’entreprise « a agi de façon proactive en informant les consommateurs ».

Actions speak louder than words. Nintendo has been tight-lipped about it’s own research. But the warning can only be interpreted as pre-emptive legal maneuver considering the company admits the warning will likely hurt sales.