NVIDIA 8800GT, la meilleure carte graphique ?

Une carte graphique très attendue

Voila bien longtemps que l’on attendait cette nouvelle carte haut de gamme de chez nVidia. Alors que les deux géants de la carte graphique, à savoir nVidia et ATI, se livrent plus que jamais à une guerre aux performances, la petite dernière du géant de Santa Clara ne laissera pas les joueurs indifférents.

Comme nous allons le voir dans notre test, et en attendant la réponse de son concurrent ATI (désormais sous la tutelle d’AMD), nVidia nous propose après quelques mois d’attente une GeForce 8800 GT tout bonnement exceptionnelle. Pour approximativement 240 €, on dispose pour ainsi dire de la carte la plus puissante du marché. Seule ses grandes sœurs, les 8800GTX et Ultra faisant mieux. Mais celle-ci sont vendues au délà de 500€.

Des améliorations théoriques

La carte graphique d’un ordinateur se caractérise bien évidemment par plusieurs éléments qui ne pourraient pas vivre les uns sans les autres, la mémoire RAM dédiée, la puce graphique, l’interface avec le processeur (CPU

Une puce graphique améliorée

Avec sa nouvelle puce graphique, nVidia nous gratifie certainement ici d’une puce hors norme. Avec une fréquence de 600MHz et 1500MHz pour ses shaders, accompagnée de 512 Mo de mémoire RAM GDDR3 cadencée à 900MHz, cette nouvelle 8800GT offre une puissance brute de 336 Gflops (Milliards d’instruction en nombres flottant chaque seconde). Ceci est à comparer avec par exemple les 92,8 Gflops de la 8600GTS qui fût durant longtemps la cazrte la plus souvent de la gamme. C’est plus de trois fois plus ! On comprendra donc aisément la différence de performance dans les tests présentés plus loin.

Une mémoire et un PCI Express pas en reste

L’interface avec le processeur, cette nouvelle dans la famille nVidia inaugure le port PCI Express dans sa norme en version 2.0, qui reste bien évidemment compatible avec les cartes mères PCI Express 1.0 (si vous disposez d’une carte mère PCI Express 1.0, aucun problème d’installation ne sera à déplorer) et offre en théorie une bande passante doublée. Ainsi, les échanges se feront d’autant plus rapidement avec les nouvelles cartes mères.

En bref, l’écart théorique de performances entre la 8800GT et la 8800GTS est de 46 % à la faveur de la 8800GT, ce qui est loin d’être négligeable bien qu’NVIDIA ait réduit d’environ un tiers la bande passante mémoire.

Connectique HD et nuisances sonores

Alors que les cartes de la génération précédente neccesitaient deux emplacements PCI Express pour prendre place dans le PC, nVidia redevient un peu plus économe puisque la GeForce 8800 GT offre un design plus sobre et ne requiert qu’un seul emplacement. Petit détail qui a son importance puisque celà libère de la place dans le micro.

Ceci va évidemment avec tous les avantages et inconvénients qui en découlent : encombrement réduit sur la carte mère et dans le boîtier, poids plus faible. En revanche, le radiateur et le ventilateur sont moins épais (donc moins efficaces pour un niveau sonore donné) et l’expulsion de l’air chaud se fait dans le boîtier, contrairement aux designs double-slot.

Connectique

En ce qui concerne la connectique de sortie, on est très agréablement surpris puisque les deux sorties DVI supportent à la fois le HDCP (donc compatible avec toutes les TVHD récentes), mais également le dual-link, ce qui permet de monter à des résolutions de 2560*1600, notamment utilisée sur certains écrans de 30 pouces ou plus. Une fonctionnalité que cette carte est la première GeForce 8800 à supporter.

Le HDMI est supporté nativement, ce qui est un avantage. Notez cependant que certains constructeurs pourront choisir de ne pas en mettre sur leur carte pour réduire les coûts. Ils préfèreront remplacer la connectique HDMI par du DVI. Il faudra donc être attentif lors de l’achat afin de ne pas avoir à s’acquitter d’un adaptateur DVI -> HDMI, souvent assez coûteux, par la suite.

Consommation, Bruit

La GeForce 8800 GT est désormais plus économe que sa consoeur, la 8800 GTS 320 Mo. On constate en effet une économie de 18 W au repos et de 13 W en activité. nVidia annonçait quant à lui 105 W de consommation pour sa carte, et les mesures que nous avons pu réaliser paraissent tout à fait cohérentes avec ce qu’annonce la firme.

Quant au bruit, nous avons utilisé un sonomètre placé à 7 cm du ventilateur de chaque carte. Lla version GeForce 8600 GTS de chez MSI est la plus bruyante avec son venterad double slot qui ne ralentit pas en 2D, suivi par la HD 2900 XT dont le bruit en 3D est vraiment gênant pour une expérience numérique parfaite. La GeForce 8800 GT est quant à elle plus discrète que les autres GeForce 8800 puisqu’elle n’a pas accéléré dans les jeux.

Les jeux de course et de stratégie

La machine utilisée pour tester cette carte est dotée d’une carte mère Asus P5K3 Deluxe et d’un processeur Intel Core 2 Quad QX6850 (l’une des configurations les plus performantes du marché) et de 2 Go de mémoire RAM. Le tout tournant sous Windows XP Professionnel, et avec les derniers pilotes en date.

Test Drive Unlimited

Ainsi, si l’on compare la 8800GT à sa cadette, elle surpasse la GeForce 8800 GTS 320 Mo de 14 % à 25 % en fonction des résolutions utilisées dans le jeu Test Drive Ulimited. On atteind même un gain de 67 % dans le cas ou l’on pousse les graphismes à fond (filtres anisotiropiques notamment). Ses performances équivalentes à celles de la Radeon HD 2900 XT.

Supreme Commander

Dans Supreme Commander, la 8800 GT se comporte tellement bien, qu’on peut tout à fait la comparer à sa grande sœur, cette fois-ci : la 8800GTX. Une baisse de 3 % à 14 % seulement en fonction des résolutions souhaitées. On notera ainsi que les HD 2900 XT tout comme la 8800 GTS 320 Mo sont ici désuètes face à la puissance de la 8800GT. Quant à la 8600GTS, elle est carrément 143 % moins performante. Le choix est désormais clair.

Age of Empires 3 et Oblivion

On constate des résultats similaires dans Age of Empires 3 et The Elder Scroll 4 : Oblivion. Dans le cas d’Age of Empires 3, la 8800GT s’approche des performances de la 8800GTX, avec 89fps en moyenne alors que la 8800GTX est à 98fps. Un résultat tout à fait encourageant quand on sait que la GTX est vendue deux fois plus chère. Sous Oblivion, les résultats sont encore plus serrés puisque la différence est ici de l’ordre de 7%.

Les First Person Shooter ou Quake-like

Du côté des jeux FPS, les jeux de tir à la première personne, les conclusions sont également très bonnes et nous laissent penser, à ce point du test, que la nouvelle carte de nVidia est de bonne facture.

STALKER et World In conflict

Pernons, pour commencer, le cas du jeu STALKER dont le moteur 3D ne permet d’activer qu’un antialiasing basé sur les shaders. Et bien la hiérarchie n’est pas modifiée, et la 8800 GT se pose clairement entre les performances de la 8800 GTX (supérieure d’environ 25 %) et celles de la HD 2900 XT (18 % moins compétitive).

Dans le cas de World In Conflict la 8800 GT se comporte vraiment d’excellente façon et par rapport à la 8800 GTX, on constate simplement des performances en retrait de 10 %, ce qui, vu la différence de prix, est tout simplement brillant.

Unreal Tournament 3

Afin de nous rendre compte de l’avancée de nVidia dans les FPS nous n’avons pas pu passer à côté du test de la démo de la suite Unreal Tournament 3. Celui-ci reprend le fameux moteur 3D Unreal Engine 3, et la 8800GT s’en sort particulièrement bien, avec 87FPS là ou la GTX sort 103 FPS.

Crysis

Pour terminer avec les FPS, les jeux qui sont les plus consommateurs en terme de puissance graphique, une petite passe sur la démo de Crysis était obligatoire. Crysis est clairement le jeu le plus gourmand actuellement. Crysis confirme les performances de la 8800 qui trouve toujours sa place entre la 8800GTX et la HD 2900 (environ 10 % moins performante). Quant à la 8800 GTS 320 Mo, celle-ci ne permet pas de jouer confortablement en 1280*1024 en High Quality.

Une carte incontournable

On l’aura compris tout au long de ce test, il y a longtemps que NVIDIA ne nous avait pas proposé un tel rapport qualité/prix. La GeFore 8800GT est tout bonnement une carte exceptionnelle.

En effet, le consommateur dispose, moyennant 240 €, soit peu ou prou la moitié du prix de la GeForce 8800 GTX de 85 % de ses performances. On notera simplement que la 8800GT n’offre que 512 Mo en lieu et place des 768 Mo de mémoire vive de la GTX. Au final, cette différence en terme de quantité de mémoire ne se fait pas ressentir dans la plupart des scénarios d’utilisation classique (en très haute résolution, la nuance est de rigueur), et il est clair que même les joueurs aguerris préfèreront s’orienter vers la dernière née du géant américain.

Sa taille (petite) et sa faible consommation en comparasion notamment d’une GeForce 8800 GTS 320 Mo, font que la 8800 GT est une excellente affaire que nous recommandons. Surtout lorsque l’on voit les jeux qui se préparent pour les mois à venir. Pour résumer, cette 8800GT propose une rapport performances/prix excellent, une consommation en baisse et de nouveaux effets graphiques qui satisfairont tous les joueurs.