HTC Wildfire : test de l'Android Low-cost

Quelle taille ! Vraiment compact, c’est l’un des smartphones sous Android les plus petits du moment. La finition est particulièrement soignée mais quelle déception à l’allumage de l’écran tactile de 3,2 pouces. La résolution est faible au regard de sa taille et les pixels sont bien visibles. De surcroit, la navigation sur Internet requiert d’utiliser le zoom tandis que la lecture est pratiquement impossible en plein soleil. En revanche la sensibilité est bonne. Côté équipement, le Wildfire a tout d’un grand. 3G, WiFi, Bluetooth, tout y est.

Le processeur Qualcomm cadencé à 528 MHz semble à son aise et le terminal est suffisamment réactif. Si le baladeur est identique à celui du Desire, l’appareil photo peut mieux faire avec des images qui manquent de détails et des couleurs mal réglées. Le mode vidéo ne fait pas mieux, avec là encore une résolution trop faible et des images saccadées. La connectique est standard avec une prise casque et un port micro USB qui permet à la fois de synchroniser des fichiers et recharger la batterie. L’autonomie est un peu juste en cas d’utilisation intensive des connexions sans fil.

Plus de tests mobile avec Test Numérique