Apple vs. Samsung : un an de guerre en dix batailles

Samsung contre-attaque en Australie

Après cet épisode européen, la contre-attaque de Samsung redouble d’intensité. Après avoir fait une première demande pour faire interdire les iPhone, iPad et iPod aux États-Unis au mois de juillet, la marque coréenne fait le tour du monde et part déposer une plainte en Australie.

Ce sont exactement deux plaintes que Samsung annonce à la fin du mois d’aout : une pour réclamer l’invalidité des brevet qu’Apple annonce détenir, l’autre pour violation des brevets appartenant à Samsung. À partir de là, les attaques vont devenir très ciblées entre les deux marques. Mi-septembre, Samsung dépose donc sa plainte en Australie. Si le constructeur décide de porter plainte dans ce pays en particulier, ce n’est pas un hasard, puisque qu’Apple est parvenu à obtenir le report de la sortie de la Galaxy Tab 10.1, la même qui avait été interdite Dans la foulée, des plaintes sont déposées dans plusieurs pays pour les mêmes motifs, dont la France. En tout, au mois de septembre 2011, Samsung et Apple sont en procès dans neuf pays.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • shooby
    On va de plus en plus vers un "modèle juridique" où les tribunaux ne se laissent pas berner par cette supercherie en refusant les requêtes des belligérants quels qu'ils soient. C'est pas plus mal pour nous
    0
  • shooby
    Anonymous a dit :
    Bon article! J'aime regarder. . .

    Dans l'histoire j'aurais tendance à dire "tout ça pour ça ?"
    0
  • Bonjour Boloss
    Mon médecin, il m’a déconseillé de sortir avec des rousses…


    http://www.bonjourboloss.fr
    0
  • blaisepalmer
    cette histoire de brevets va faire couler beaucoup d'encre et de salives entre les grandes firmes high tech ;le dé est jeté ,toute occasion est bonne pour traduire son principal rival devant les tribunaux ,tout celà pour question des gros intérêts financiers
    0