Apple vs. Samsung : un an de guerre en dix batailles

Nouvelle défaite pour Samsung

Malgré sa stratégie agressive contre son concurrent, Samsung enchaîne les déconvenues. La plainte déposée par Samsung contre Apple en Australie se solde par une défaite, entraînant l’interdiction de la vente de la Galaxy Tab 10.1 dans le pays. 

Cette défaite se répète également dans certains pays d’Europe, notamment en Italie. Samsung n’arrive pas à obtenir la suspension des ventes de l’iPhone 4S et se voit même, parfois, interdire l’interdiction de ses produits. Pour autant, Samsung ne s’avoue pas vaincu, et retourne devant la cour australienne pour déposer de nouvelles accusations : cette fois, Apple aurait conclut des accords litigieux avec les opérateurs locaux dans le but de désavantager la concurrence.

La cour australienne va alors forcer Apple à fournir les détails de ses contrats, bien que la firme de Cupertino considère cette manoeuvre comme une « tentative de l’acculer dans un coin » après la défaite de Samsung. La firme coréenne tente alors de faire purement et simplement interdire l’iPhone 4S sur le territoire australien, et lance toute son armada juridique sur l’affaire, voyant une occasion de reprendre du terrain sur Apple. Mais la patience devra être de mise, car l’affaire a été mise de côté par les juges, et ne sera examinée qu’en 2012.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • shooby
    On va de plus en plus vers un "modèle juridique" où les tribunaux ne se laissent pas berner par cette supercherie en refusant les requêtes des belligérants quels qu'ils soient. C'est pas plus mal pour nous
    0
  • shooby
    Anonymous a dit :
    Bon article! J'aime regarder. . .

    Dans l'histoire j'aurais tendance à dire "tout ça pour ça ?"
    0
  • Bonjour Boloss
    Mon médecin, il m’a déconseillé de sortir avec des rousses…


    http://www.bonjourboloss.fr
    0
  • blaisepalmer
    cette histoire de brevets va faire couler beaucoup d'encre et de salives entre les grandes firmes high tech ;le dé est jeté ,toute occasion est bonne pour traduire son principal rival devant les tribunaux ,tout celà pour question des gros intérêts financiers
    0