Test : Archos 10 contre eCafé

Des PC clé en main

Nous avons commencé à en parler dans la partie précédente, Archos a voulu un ordinateur clé en main prêt à servir. Il en va de même pour l’eCafé. Tous deux ont été préparés.

Protection : payant ou gratuit

Ils ont chacun un antivirus. Alors que BitDefender est déjà installé sur l’Archos, Avast attend une action de l’utilisateur. Ainsi, si celui-ci en préfère un autre, Avast n’entre pas en conflit avec, si le consommateur oubliait de le désinstaller. Divergence notable entre les deux marques : Avast est gratuit alors que BitDefender n’est disponible que pour une version d’essai de 60 jours sur l’Archos 10. Voilà une éventuelle désinstallation après l’échéance qui ne facilitera pas la vie du consommateur.

Des Suites qui rament

Second programme du même acabit : la suite bureautique. Sur l’Archos, on découvre Lotus Symphony d’IBM. Cette suite est performante, mais lente à mettre en route. L’Open Office de l’eCafé est d’ailleurs bien plus connue et s’intègre à merveille dans l’interface de la machine. La partie logicielle n’est donc pas le fort d’Archos. Nous allons d’ailleurs voir qu’Hercules à plus d’un tour dans son sac.