Asus EeePad Slider SL101 : la tablette à clavier intégré

Le poids des touches

D’un point de vue esthétique cette tablette ne détache pas de la masse des modèles déjà disponibles. On sera plus surpris par les proportions de la Slider. A l’heure où nombre de fabricants sont à la recherche de la tablette la plus fine et la plus légère possible, Asus va à contre courant en intégrant directement un clavier. Conséquence, la Slider est épaisse (17,3 mm) et surtout lourde ! Avec ses 960 grammes sur la balance, c’est tout simplement le modèle le plus lourd. Évidemment, la solution d’un clavier intégré est plus légère que celle de la station d’accueil (qui avec la tablette pèse autour de 1,3 kg) mais le poids est un handicap pour une utilisation tablette.

La prise en main est donc assez mauvaise puisque le poids vous empêchera de tenir la tablette à une main plus de quelque secondes. A deux mains, la situation est plus supportable mais une nouvelle fois le poids pourra se faire sentir en utilisation prolongée. Par contre pour peu que l’on ait une surface pour poser la Slider qui repose alors sur son clavier, elle reprend l’avantage et vous dispense d’emporter un dock. Cette position « netbook » est même plus pratique dans de nombreux cas. En clair, si vous souhaitez utiliser votre tablette le plus souvent au fond du canapé, mieux vaudra éviter la Slider. Si en revanche, vous devez saisir souvent du texte sur un bureau ou en déplacement, c’est une bonne idée.