Asus EeePad Slider SL101 : la tablette à clavier intégré

Belle finition mais mécanisme alambiqué

La finition est plutôt bonne, avec un châssis qui donne une bonne impression de solidité. La charnière qui permet de déployer le clavier nous laisse tout de même un peu dubitatifs et il conviendra de faire attention lors de l’ouverture. Contrairement à nombre de téléphones, on ne doit pas faire coulisser mais soulever l’écran. L’auteur et quelques-uns de ses collègues se sont donc fait surprendre à plusieurs reprises en train de forcer du mauvais côté de l’écran. Le clavier en lui même est de type chicklet et il est assez confortable à utiliser.

Il souffre néanmoins de sa petite taille et il est un peu trop haut. Le point le plus gênant est l’absence de tout dispositif de pointage. En utilisant la tablette comme un netbook, on se retrouve régulièrement en train de chercher un touchpad. On se demande donc pourquoi Asus n’a pas intégré un trackpad, qui aurait été tout indiqué pour ce genre d’appareil. Si vous souhaitez donc travailler un peu sur cette tablette, l’ajout d’une souris branchée sur le port USB Host sera donc quasi-obligatoire.