La rédac' parle de 2007

Vincent fait le bilan de 2006

L’année 2006 n’aura pas été pour moi une année révolutionnaire, mais un certain nombre de nouveautés ont quand même pu assouvir ma soif d’achats compulsifs « high tech ».

Le plus marquant de 2006

2006 : Des ordinateurs portables pour tous

Comme pour bien des utilisateurs, l’année 2006 a été pour moi celle du changement dans mon rapport à l’informatique. Après plus de 15 ans passés les mains dans le cambouis, j’ai décidé du jour au lendemain de ne plus utiliser d’ordinateur fixe assemblés, et de faire l’acquisition d’un ordinateur portable en tant que « machine unique », me permettant ainsi de combler mes besoins en informatique, aussi bien dans ma sphère privée que professionnelle.

J’ai effectivement tendance à croire que 2006 a été une année particulièrement créative sur ce secteur, avec des produits réellement complets et novateurs. En particulier en ce qui concerne Sony, Apple, et Asus, qui ont lancé cette année des portables légers, fonctionnels, exploitant des tailles d’écran « larges » très agréables, souvent brillants (déplaisant pour les puristes, mais tellement agréable à l’oeil). L’intégration de cartes graphiques véloces, mais aussi d’accessoires indispensables, tels que la webcam intégrée à l’écran qui semble de plus en plus populaire, offrent un véritable confort en terme d’utilisation.

De plus, la généralisation des processeurs Intel Core Duo et Core 2 Duo ont aussi permit de proposer une gamme de machines de plus en plus puissantes, avec des performances équivalentes à celles des ordinateurs de bureau pour les applications les plus répandues. Grop coup de coeur pour les MacBook 13 pouces de chez Apple, et pour la série Vaio SZ de chez Sony.

Consoles « next gen », Microsoft prend de l’avance

Même si elle est sortie en 2005, c’est en 2006 que la Xbox 360 a pu véritablement démontrer son potentiel. Une console décriée par beaucoup, mais tout de même la première console « next gen » disponible. J’ai vraiment été impressionné par la qualité graphique des jeux proposés cette année, en particulier sur des écrans en haute définition.

Néanmoins, je dois admettre que malgré ses carences technologiques, la Wii de Nintendo, sortie en fin d’année 2006 est considérablement plus fun et plus novatrice d’un point de vue ludique que cette Xbox 360 survitaminée. Ma préférence ira donc vers Nintendo et ses nunchuk.

Enfin, et c’est un détail qui compte pour moi, le travail effectué par certains constructeurs pour soigner le design de leurs consoles est à mon sens une énorme avancée pour cette année 2006 ! Le design et l’aménagement intérieur sont d’une manière générale en plein essor, et tous les constructeurs ont fait des efforts pour proposer des produits esthétiquement modernes et stylisés, aussi bien Sony avec sa superbe Playstation 2 rose, que Nintendo et sa Wii blanche épurée. Même effort notable pour la Nintendo DS et la PSP qui sont désormais déclinées dans des coloris très « tendance ».

Ce aurait pu être mieux

« Apple m’a tuer ! »

Pas de franche révolution cette année sur les baladeurs multimédia. Néanmoins l’année 2006 aura été pour moi marquée par l’amplification de la bataille entre les iPod d’Apple, et Creative, armé de sa série de Zen Vision et autres Zen Micro.

Une bataille salutaire pour le consommateur qui se retrouve donc face à une palette de choix plus variée, avec des produits relativement fonctionnels… Mais l’on regrettera l’absence d’ouverture au niveau des DRM pour les fichiers audio achetés légalement, qui contraignent littéralement le consommateur à restreindre son choix à un seul et unique produit (ou marque), en l’empêchant de changer de plateforme aisément. Ainsi, souhaitant profiter de la riche bibliothèque de l’iTunes Store, j’ai fini par craquer pour un iPod Nano 8 Go quelques heures après son annonce à l’Apple Expo parisienne en septembre 2006.

Cette année passée aura d’ailleurs été aussi celle de la confirmation de l’intérêt porté aux lecteurs « Vidéo ». L’iPod 5G est d’ailleurs parfaitement équipé pour la lecture vidéo et les rumeurs concernant l’iPod vidéo n’en sont que de plus en plus vivaces ! En outre, les nombreux produits proposés par Archos, la marque française étant pionnière sur le secteur des baladeurs « vidéo », viennent renforcer cet engouement.

Quelques regrets cependant, concernant la quasi disparition d’iRiver sur le marché européen. Une marque qui avait pourtant su innover et offrir une gamme de produits vraiment polyvalents. Quant à microsoft et son Zune, les imposants retards successifs en font une des déceptions de cette fin d’année pour le marché français...