Test de huit Blu-ray (Les beaux gosses, Twilight, Inception)

Qualité d’image

Bon, autant être franc, vous pouvez regarder ce film en DVD. Le Blu-ray offre une image superbe, très propre, sauf dans les scènes de nuit où le grain reprend le dessus. Mais dans l’ensemble, le film ne tire pas vraiment profit du support, c’est un fait.


Qualité sonore

Le système de menu annonce la couleur. On a le choix entre la version stéréo et la version « 5 :1 pour ton home cinéma en plastique ». De fait, la piste spatialisée n’apporte absolument rien au film. Cela étant, on peut dire que contrairement à bien des films US, « Les beaux gosses » offrent un mixage presque parfait de la bande son face aux dialogue. Inutile d’aller trifouiller dans réglages, tout est audible tout le temps. Vous verrez que c’est loin d’être le cas dans toute notre sélection. Seule la musique qui tourne en boucle pendant le menu est trop forte.

Contenu et interface

L’interface n’a pas grand intérêt, techniquement parlant, mais elle est drôle à pleurer. Les menus sont en effet labellisés en langage djeun’s ». Entre les « scènes coupées mais culte cousin » et les « scènes bien pourries », ça change du sérieux habituel. Côté Bonus, on trouve juste les bandes annonces, les essais des acteurs, au demeurant très convaincants, et quelques scènes coupées, pas toutes indispensables.

Faut-il acheter la version Blu-ray ?

Personnellement, je pense que non. Le support HD n’apporte pas grand chose au film. Par contre, c’est un film à avoir dans sa DVD-thèque. Mais comme l’écart de prix entre le Blu-ray et le DVD s’amenuise de jour en jour, autant prendre le support HD.

Lire le test complet chez EreNumérique

Bilan
Qualité vidéo
7/10
Qualité audio
7/10
Contenu et interface
7/10
Note finale
7/10
Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Fnouc
    L'intérêt de ces "tests" m'échappe un peu... d'abord, ça ne me paraît bien trop léger pour appeler ça un test (en gros, le BR c'est plus beau que le DVD sauf quand ça l'est pas, quoi, et puis le menu il est rigolo), et puis certains de ces films sont quand même sortis en DVD/BR il y a un bout de temps... pourquoi eux ?
    0
  • xxxFireBirdxxx
    Excusez-moi, mais que veut dire "Le Blu-Ray est bien exploité"?
    Il y a une erreur de raisonnement, là !


    Qui plus est, ce """"""test""""" se limite à dire que :
    Films avec effets spéciaux = Blu-Ray
    Films sans effets spéciaux = DVD

    Ce n'est pas tant la différence DVD/Blu-Ray qui importe, mais le soin apporté dans la réalisation du film !
    0
  • kidounet
    Excusez mon ignorance, mais qu'est-ce que le Blue-ray apporte à la qualité d'un film, par rapport à un DVD pour un niveau de remasterisation équivalent ?

    Pour moi, le DVD était au CD ce que le Wave est au MP3 (plus de compression d'image qui donne des carrés, et une qualité sonore) ... mais pour un Blue-ray, cela m'échappe.

    Merci
    0
  • Fnouc
    kidounet :

    Le master, c'est le fichier "original" (ou la pellicule originale), celui qui est de la meilleure qualité possible, et à partir duquel on fait des copies.

    Auparavant, ces copies étaient des pellicules pour les salles de ciné, puis des VHS, puis des DVD, Blu-Ray, fichiers vidéo ou audio, etc...

    Ca fonctionne comme des photocopies. Tu as un original, et des copies. Les copies sont toujours un peu moins belles que l'original. Les copies de copies, n'en parlons pas...

    "Remasteriser", ça veut dire qu'on a refabriqué un nouvel original, un nouveau master, à partir duquel on refera des copies.

    Plusieurs raisons (plus ou moins marketing) à une remasterisation :

    - passer d'un master pellicule (pour les vieux films) à un master numérique plus facile à manipuler à notre époque,
    - restaurer l'image en ravivant les couleurs, nettoyant les poussières et rayures de la pellicule, etc
    - "améliorer" les pistes sonores (c'est discutable pour les puristes) en passant d'un son mono ou stéréo à un son Dolby 5.1 par exemple
    - arnaquer le client ... hem...

    Plus le master sera de bonne qualité, plus les copies seront bonnes.

    En revanche, cela ne change rien à la différence entre un DVD et un Blu-Ray. Le DVD reste en basse définition, le BluRay sera en HD (c'est la différence la plus notable, mais pas la seule).

    Les différences de qualité dépendent autant du master que du format de copie.

    Si tu fais un Blu-Ray à partir d'un master pourri... ton Blu Ray sera pourri. (et ton DVD sera méga pourri !)

    Si tu fais un Blu-Ray à partir d'un superbe master, le Blu Ray sera superbe, et le DVD sera très beau, même s'il ne pourra pas rivaliser avec le Blu Ray.

    J'espère que je ne t'ai pas trop embrouillé... :D
    0