Idée reçue : "le Blu-ray, un gage de qualité"

Remonter aux origines

Différence entre Mastering et Remastering

Le mastering concerne l’ensemble des étapes nécessaires à la sortie d’un film en Blu-ray. Il s’agit d’une opération effectuée pour la première sortie d’un film en version optique. Plus poussé, le remastering, ou rematriçage est un remix dudit mastering. Il est fait dans le but d’obtenir une meilleure qualité audiovisuelle du film et/ou pour y ajouter du contenu (scènes coupées, pistes audio…). Pour ce faire, les maisons de production utilisent le meilleur master d'un film.

Pour comprendre de quoi découle la qualité d’un Blu-ray, il faut s’en retourner aux origines du film. « La qualité dépend en premier du master utilisé », affirme Frank Ladoire, journaliste spécialisé d’AVCesar.

Après son tournage, le film est copié en deux ou trois exemplaires destinés à la production, aux archives et aux copies cinéma. Lorsqu’arrive le moment de tirer une version Blu-ray, tous les films ne sont pas sur un pied d’égalité.

Frank Ladoire explique que « si c’est la maison de production, la major, qui distribue elle-même l’oeuvre, elle utilisera la bobine la moins usée, soit la bobine originale, pour « masteriser » une version commerciale sur support grand public. » Cela lui garantit une qualité optimale, la bobine n’ayant été que très peu sollicitée. On citera pour exemple le Blade Runner de Ridley Scott. Produit et distribué par la Warner en 1987, il est sorti en Blu-ray en 2007 sous le même label. Cette réédition est un chef-d'oeuvre de remasterisation, faisant passer avec grand succès le cap de la HD à ce film.