Comparatif de 7 bridges : le triomphe du gros zoom

Nikon Coolpix P500

Appartenant à la série P comme « Performant » chez Nikon, le P500 est le plus perfectionné des bridges Nikon. De dimensions plutôt réduites et assez léger, il vous encombrera peu ce qui peut intéresser nombre d’amateurs.

En pratique, le P500 fournit de très bonnes images avec une bonne définition et un rendu agréable. Aux plus longues focales (plus de 800 mm !), la définition baisse mais reste très honorable et suffisante pour les tailles d’image courantes. La montée en sensibilité s’effectue d’autant mieux que la sensibilité de base du capteur atteint 160 ISO ce qui permet d’obtenir des photos encore très correctes à des sensibilités élevées. Cette montée en sensibilité avec une dégradation limitée de la qualité d’image sera un atout important pour les prises de vue aux longues focales où la réduction de la luminosité de l’optique est sensible et l’exigence de vitesses d’obturation élevées plus grande. Jusqu’à 800 ISO, les résultats devraient satisfaire la plupart des utilisateurs. Ensuite évidemment, il faudra être plus indulgent…

Le Nikon Coolpix P500 devrait combler les amateurs à la recherche d’un zoom extrême. Mais ce n’est pas son seul atout et pour un prix encore raisonnable, il offre un ensemble de prestations attractives.

Lire le test complet chez EreNumérique