Câbles et connectique : ce que préparent les constructeurs

A quand l'USB 3.0 pour tous ?

Transférer un film au format DivX en moins de deux secondes, voilà la promesse de l’USB 3.0. Avec une vitesse de 500 Mo/s, il fait 10 fois mieux que l’actuel USB 2.0. Pour le consommateur, utiliser un port USB 3.0 l’obligera à acheter des câbles compatibles pour des performances maximales et surtout des périphériques USB 3.0. Pour l’instant, « on trouve quelques disques durs et peut-être des SSD en USB 3.0 », explique Mikaël Moreau, responsable des relations presse d’Intel.

Annoncée en 2008, cette nouvelle version du protocole Universal Serial Bus est disponible depuis cette année, et pourtant, elle n’a pas encore inondé le marché.

La faute aux ténors du marché, Intel et AMD en tête, qui ne l’intègrent que peu ou pas. Première raison de cette absence : le prix du contrôleur USB 3.0. En 2009, il fallait compter 20 $ pour en intégrer un. 2010 a divisé le prix par quatre, mais le débit n’est pas encore optimal entre le contrôleur et le coeur de l’ordinateur : le chipset. Ainsi, à côté des 500 Mo/s que peut délivrer l’USB 3.0, on n’atteint aujourd’hui que 250 Mo/s à cause d’une liaison (PCI Express 1x) trop légère entre le contrôleur USB 3.0 et la carte-mère.

USB 3.0 : début 2011 chez Intel

Aussi, on soupçonne qu’Intel attend sa prochaine génération de puce (chipset) pour intégrer en masse l’USB 3.0. Questionné sur le sujet, le fabricant joue la langue de bois et explique que « nous n’avons pas encore officialisé les spécifications de notre prochain chipset (Sandy Bridge). » Pourtant, avec celui-ci, la firme américaine pourra utiliser une liaison plus rapide (PCI 1x 2.0) qui permettra un débit deux fois supérieur à l’actuel, soit 500 Mo/s, le débit optimal de l’USB 3.0. Pourquoi Intel s’en priverait-il ?

La sortie de cette nouvelle plateforme est prévue pour le premier trimestre 2011. Dès lors, on pourrait enfin voir fleurir des ports USB 3.0, identiques à l’USB 2.0, sur les ordinateurs à base d’Intel. Comme toute nouvelle connectique, une fois portée par de grands noms tels qu’Intel, elle se démocratisera auprès des autres constructeurs.

Plus d'informations sur l'USB 3.0