Câbles et connectique : ce que préparent les constructeurs

Le Micro-USB appliqué au smartphone

Les cas Apple et Galaxy Tab

Les dix participants (Apple, LG, Motorola, Nec, Nokia, Qualcomm, RIM, Samsung, Sony Ericsson, Texas Instruments) se sont engagés à ne produire que des téléphones disposant d’un port micro-USB à partir de janvier 2011.

Aujourd’hui, seul Apple fait figure de vilain petit canard. Son iPhone 4 sorti l’été dernier dispose encore de sa prise propriétaire. La firme de Cupertino n’a pas encore expliqué sa ligne de conduite sur ce sujet. On imagine pourtant qu’elle ne supprimera pas son connecteur fétiche déjà trop utilisé par de nombreux accessoires. Apple devrait sortir un adaptateur micro-USB, tout simplement.

Précisons également que le Galaxy Tab de Samsung, une tablette-téléphone, ne dispose pas de port micro-USB « à cause d’un problème technique qui ne permet pas cette intégration », explique la firme coréenne.

Version miniaturisée du port USB, le micro-USB se généralise à travers le marché des téléphones. De plus en plus de mobiles adoptent ce standard comme chargeur. Et pour cause : en 2009, la Commission Européenne avait obtenu les engagements de 10 constructeurs de téléphones pour adopter le micro-USB en tant que chargeur par défaut et ainsi harmoniser le parc de téléphones européens.

Selon Dennis Abbott, porte-parole de la Commussion Européenne, « l’introduction d’un chargeur universel va faciliter la vie des utilisateurs. » Plus besoin de se balader partout avec son câble propriétaire ou trouver quelqu’un qui a le même mobile, le micro-USB sera identique pour tous.