Câbles et connectique : ce que préparent les constructeurs

Intel Light Peak : le câble tout-en-un


Rassembler tous les câbles informatiques dans un tout-en-un. C’est le souhait d’Intel avec Light Peak. Derrière ce nom de code se cache une nouvelle connectique utilisant la fibre optique.

Récemment présenté dans une version aboutie à l’occasion de l’Intel Developer Forum, Light Peak possède un débit de 10 Gbits. Autrement dit, la possibilité de copier un Blu-ray (50 Go) en 40 secondes.

Néanmoins, il faut garder à l’esprit que Light Peak est destiné à remplacer tous les câbles. Son débit est donc à diviser entre l’écran (HDMI, jusqu’à 10 Gbits), l’USB 3.0 (5 Gbits), le port Ethernet (1 Gbits) et le système audio. Au final, on pourrait presque avoir des doutes sur sa capacité actuelle à alimenter tous ces périphériques. Intel avance d’ailleurs que « le débit de Light Peak pourrait atteindre 100 Gbits d’ici 10 ans. »

Quel connecteur ?

Reste la question du connecteur qui sera utilisé. Pour l'instant les démonstrations de Light Peak ont été faites à partir d’un modèle ressemblant fortement à de l’USB. Néanmoins, comme le précise Intel par le biais de son responsable presse, Mikaël Moreau, « il n’y a pas de date de sortie prévue pour le moment » de même « qu’il est encore trop tôt pour parler de partenariat avec d’autres constructeurs. » Sur ce point, on pourra au moins citer Western Digital qui avait fourni le disque dur utilisé pour la présentation de Light Peak.

Plus d'informations sur Light Peak