Test du Canon EOS 550D

La lumière bien mesurée

Parmi les points faibles des reflex grand public Canon, par rapport à son concurrent Nikon, il y a toujours eu la mesure de lumière, moins performante dans les cas difficiles. Là encore Canon adapte les technologies développées pour 7D avec un système 63 zones et un capteur à double couche pour être sensible à toutes les couleurs. Le tout est couplé au système autofocus afin de tenir compte de la distance. Tout semble donc avoir été mis en œuvre pour que les résultats soient là ! Il s'y ajoute naturellement un système d'optimisation du contraste de l'image un peu à la manière du D-Lighting de Nikon et qui s'appelle ALO (Auto Lighting Optimizer) ou Correction Auto de Luminosité en français (ce qui n'est pas très précis) chez Canon. Naturellement, comme toujours, cela n'empêche pas l'utilisateur de devoir effectuer des corrections d'exposition dans des cas particuliers pour obtenir un résultat esthétiquement optimal mais si on en reste au mode automatique il est quand même rare d'obtenir une image vraiment inexploitable.

Reprenant des éléments éprouvés sur les modèles précédents avec un nouveau capteur très performant, le Canon EOS550D paraît être une belle réussite dans la lignée des reflex grand public de Canon et il ne manquera pas de séduire de nombreux utilisateurs qui devront toutefois prendre garde au choix des optiques s'ils veulent en exploiter toutes les qualités potentielles.

Lire le test complet avec EreNumérique

Plus de tests similaires avec EreNumérique