Dell Latitude D420 : l'ultraportable pour les petits budgets

Autonomie et ergonomie

Dell Latitude D420

Autonomie poussive

Avec Vista, il nous est encore impossible de faire tourner nos logiciels habituels d’évaluation de l’autonomie. Toutefois, nos constatations au quotidien nous laissent un peu sur notre faim pour un ultra portable. Avec un peu plus de trois heures d’autonomie en utilisation bureautique, cela est un peu court. Les plus exigeants d’entre vous n’hésiteront donc pas à configurer leur modèle avec une batterie de neuf cellules, qui malheureusement alourdira l’ensemble.

Utilisation agréable

Au fil du temps, on apprécie de plus en plus l’usage du D420. Bien qu’étant Dell Latitude D420d’un format 12 pouces, ce Latitude présente un clavier très agréable et aux touches bien réparties. Les réflexes viennent vite et le touché de l’ensemble est plaisant. En plus de son pavé tactile classique, le D420 dispose en plus d’un ergot de pointage situé entre les touches G, H et B au centre du clavier. Deux boutons de clic supplémentaires ont donc été ajoutés juste en dessous de la barre d’espace. S’il est difficile à prendre en main pour les non-initiés, le système compte par contre de vrais aficionados qui seront ravis de voir que le D420 en est équipé. Très mauvais point par contre pour la surprise de ce PC : son lecteur optique séparé. Le graveur DVD se trouve en effet dans un boîtier externe que l’on doit relier via un port USB 2.0. Tout sauf pratique.