Test du Samsung EX1, un compact très expert

Dans la pratique

Reste la grande question de la qualité d’image. De ce point de vue, Samsung semble avoir fait un travail sérieux : les photos ne laissent voir aucun défaut évident. Les aberrations chromatiques sont parfaitement corrigées et aucun flare sensible n’apparaît. Ensuite naturellement, on n’échappe pas aux problèmes des petits capteurs. Si vous souhaitez une définition maximale il faut vous contenter des diaphragmes de l’ordre de 2,8 à 4. Plus ouvert, l’objectif perd légèrement de ses qualités et plus vous fermerez plus la diffraction viendra diminuer la définition réelle…

Lire la suite du test sur EreNumérique