Les autres vies de Google

GeoEye, l’oeil de Google

Lors du lancement de ses service Google Maps et Google Earth au milieu des années 2000, la firme de Mountain View utilisait des images satellites provenant de différentes sources, comme TerraMetrics, ou encore Tele Atlas. Le problème de ces images était, entre autres, que la résolution pouvait être très différente d’une zone à l’autre.

Si le problème existe toujours aujourd’hui, Google cherche à le résoudre petit à petit. Et la première étape a consisté à signer un partenariat de taille avec GeoEye-1, un satellite en orbite à 684 kilomètres au-dessus de notre planète lancé en 2008 et actuellement dans l’espace, afin d’en récupérer les images en haute définition. Ce dernier fournit des images d’une résolution de 41 centimètres par pixel, ce qui contraste largement avec certaines images d’une résolution de près de 15 mètres par pixel utilisées aujourd'hui par les services Google.

Google financera la prochaine génération de satellite

Concrètement, ces images n’appartiennent pas à Google, la firme ayant juste payé les droits d’exploitation lui permettant de les utiliser. La marque ne compte pas en rester là puisque Google a déjà prévu de participer au lancement de GeoEye-2, prévu entre 2011 et 2012, qui fournira de nouvelles images d’une résolution de 25 centimètres par pixel.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • Vicinal_ax
    Je pensais pas que Google avait autant de projets, surtout si éloigné d'Internet. Mais franchement je pense que c'est une bonne chose.
    1
  • kevnie
    Je ne pensais pas non plus, mais je sais aussi que google avait investit chez general electrique (fournisseur d'électricité aux Etats-unis) dans un but de minimiser ses couts pour alimenter ses serveurs principaux qui représente une somme conséquente.
    La rumeur voudrait qu'un recherche google reviendrait à laisser une ampoule allumée pendant 1h.
    Cela dit sa ne reste qu'une rumeur...^^
    Sinon j'avais aussi entendu parlé que google cherchait des solutions pour mettre une partie de ses serveur dans la mer afin de payer moins de taxes, car les salles de serveurs sont nombreuse et coutes des impôts. Enfin pareil j'avais lu ça, mais pas eu de nouvelle après.
    -2
  • obi_one
    Très bon article ! Merci Mr Aguila ;)
    1
  • Puls1ons
    Un peu flippant quand même... Jveux pas jouer le parano, mais Google se rend de plus en plus indispensable, et surveille de plus en plus facilement...

    Même si il met de l'argent dans des projets philanthropes, je me demande ce que ça cache... Si tant est que ça cache quelque chose.

    M'enfin les satellites, les données wi-fi récupérées, l'énergie, l'immobilier... Google est de plus en plus immense, et ça me plait pas tellement...
    0
  • Johan_et_Pirlouit
    Puls1onsUn peu flippant quand même... Jveux pas jouer le parano, mais Google se rend de plus en plus indispensable, et surveille de plus en plus facilement...Même si il met de l'argent dans des projets philanthropes, je me demande ce que ça cache... Si tant est que ça cache quelque chose.M'enfin les satellites, les données wi-fi récupérées, l'énergie, l'immobilier... Google est de plus en plus immense, et ça me plait pas tellement...

    +1

    Que voici un bon p'tit publi-rédactionnel en faveur du géant tentaculaire... Je sais, 'faut bien vivre.

    Mais on va en venir à préférer Microsoft et Apple réunis tant ils ne font pas le "poids" face à Google, en particulier dans la manière de immiscer dans notre intimité, dans la manière de tout savoir pour, au final, tout contrôler. Et avec notre bénédiction, en plus !

    Google, la pieuvre qui vous veut du bien. Aveuglés par sa philanthropie de façade (aux États-Unis, ça permet surtout de payer moins d'impôts) et ses outils savamment rendus indispensables, vous ne voyez pas le loup déguisé en mouton. Tant pis pour vous ;) !

    Qu'on utilise certains services de Google comme le moteur de recherche encore et toujours inégalé d'accord, qu'on accepte de se laisser envahir par la totale (Google Desktop, Android, etc., et tout ce qui est décrit dans l'article) c'est faire preuve de bêtise. Mais c'est comme dans tous les troupeaux : il y a toujours des proies crédules à la vue courte...
    0
  • Anonyme
    Non mais ça frise la paranoïa là... Google ne rentre pas dans notre intimité, ce sont des gens mal intentionnés qui le font et une fois l'information sur le net, les services de Google ne font que la recenser et la retransmettre. Et ce n'est pas un mal, c'est pas l'outil le problème: ce sont les gens ! C'est pas parce qu'on retrouve des bébés congelés que le fabricant de réfrigérateurs est un loup déguisé en mouton.

    J'utilise un tas de services de Google parce que je les trouve au dessus de la concurrence : Google Chrome, Apps, Earth, Maps, Traduction et j'en passe... Et alors ? Dès que Google "le grand méchant loup" fera le moindre changement qui va à l'encontre de mes intérêts, je passerai à la concurrence ! C'est comme ça que ça marche sur l'Internet, c'est du gratuit et de l'instantané. Par contre, ce qui serait de la bêtise, c'est d'utiliser des logiciels merdiques avec dans l'idée que comme il n'y a que quelques pecnots qui l'utilisent, on risque moins de tomber dans le plan diabolique d'une pieuvre capitaliste.

    Mais bon, c'est une réaction assez classique. Quand un inconnu vous tend un billet de 100 euros dans la rue, la majorité des gens le refusent et s'en vont au pas de course.
    0
  • St-Jean
    Joli publireportage!
    Je n'ai rien (pour l'instant) contre Google, mais cet article me semble assez complaisant. Aucun aspect négatif à relever dans tout cela ou en marge de tout cela? Une médaille à une seule face?
    1
  • Anonyme
    +1 St-Jean
    Cet article est tout sauf un sciage de branche, et bien bête celui qui ne regarde pas plus loin que le bout de son nez...
    0
  • Anonyme
    Contrairement à ce que vous dites toutes ces activités sont liées au "core business" de Google...
    Rien n'est fait au hazard.
    0
  • Puls1ons
    "Quand un inconnu vous tend un billet de 100 euros dans la rue, la majorité des gens le refusent et s'en vont au pas de course."

    Mais qui tendrait un billet de 100€ à un inconnu ? A part s'il y a un but derrière...
    0
  • Anonyme
    Franchement , faut arreter la parano :
    Google a pour but de créé un monde meilleur sans pollution et en priorité de faire tourner tout leurs équipement en énergies renouvelable . On gueule que tout le monde pollue et quant une compagnie veut bien aider on dit " Oh non , c'est pas bien " .

    Moi je dit non pas +1 a google mais +2 ,
    1
  • Anonyme
    On disait avec la même naïveté que "simpsonmarge" que les allemands dans les années 30 voulaient juste redresser le pays...

    L'histoire ne sert a rien c'est bien connu!
    0