Le point sur la fibre optique en France

Internet est un média jeune, mais qui grandit à toute vitesse. La preuve ? Les vitesses de connexions ont été multipliées par presque cent en moins de vingt ans. Modem 56K, Câble, ADSL… La suite ? Le très haut débit, utilisant la plupart du temps la fibre optique.


Les promesses de la technologie sont alléchantes : 100 Mb/s (soit environ 12 Mo/seconde) en download et en upload, de la haute définition à tous les étages et des offres triple play (TV-Téléphone-Internet) de plus en plus alléchantes. Mais aujourd’hui, le calendrier de déploiement reste incertain.

A lire notre dossier sur l'installation pas à pas de la fibre avec Free : Fibre optique : une opération sans douleur ?

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Dans la colonne montante multifibre ou monofibre ça ne change rien à la qualité pour un client abonné a un seul opérateur. La seule contrainte en monofibre est le déplacement obligatoire d'un technicien pour déconnecter la fibre de l'abonnée pour la déconnecter de l'opérateur A et la connecter à l'opérateur B.
    1
  • geek_du_44
    Citation:
    l'ADSL étant désormais bien implanté, la mise en place de son successeur coûte cher pour des résultats encore peu perceptibles pour le consommateur.

    surtout pour l'UPLOAD!!
    4
  • Vienna
    Peu perceptible ?

    Ça dépend de l'utilisation, si c'est pour naviguer sur Internet, c'est clair qu'on ne fait pas la différence entre du 24 méga et du 100 méga. Par contre, pour le download, télécharger à 12mo/s, c'est très perceptible !

    Par contre, ça m'étonne de voir que Valenciennes est fibrée et pas Lille, pareil pour Montpellier et pas Marseille. C'est plus difficile à dégrouper dans les très grandes villes apparemment.
    0
  • Anonyme
    multifibre c forcement plus performant vu qu il y a pas tout le monde sur la même fibre
    0