Les plus gros flops high-tech de 2010

Téléviseurs 3D

La télévision 3D encore confidentielleLa télévision 3D encore confidentielleLes constructeurs pensaient intéresser les consommateurs en les noyant de messages sur la 3D. L’opération a été vaine. Malgré l’engouement des films en 3D au cinéma comme Avatar (14 millions d’entrées en France, presque 3 milliards de dollars de recettes mondiales), les fabricants peinent à transposer avec succès la technologie dans les salons.

En 2010 selon une     étude menée par le cabinet d’analyste iSuppli, il se vendra dans le monde en 2010 plus de téléviseurs connectés (27,7 millions) que de leurs équivalents 3D (4,2 millions). En France, le Simavelec (Syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques) reconnait n’avoir vendu qu’entre 175 000 à 200 000 téléviseurs 3D pour une prévision comprise entre 500 000 et 700 000 exemplaires. L’offre de contenu très réduite n’y est pas étrangère : peu de chaines ou programmes adaptés à cette technologie et seulement une quarantaine de films Blu-ray 3D disponible pour cette fin 2010.

Vers une intégration par défaut de la 3D

Le surcout des téléviseurs 3D par rapport à des modèles classiques, la période de crise ainsi que la sortie bien trop rapprochée par rapport à la télévision HD auront eu raison du succès du relief. Pas facile pour un ménage de renouveler un matériel changé il y a moins de quatre ans lors du passage à la haute définition. Les consommateurs ne s'y trompent pas et n'ont pas l'intention de s'équiper massivement.

Dès l’année prochaine, les constructeurs changeront radicalement leurs discours. Les prix de la 3D se démocratisent et permettront de l’intégrer par défaut à de plus en plus de modèles. Tout comme la TV connectée, la 3D équipera à terme une bonne partie des gammes. En attendant, les constructeurs patientent.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • shooby
    Difficile de parler d'un echec de la google TV pour le moment, par contre à la place cela aurait été plus judicieux de parler de celui de l'apple TV qui peine a faire comme ses devancières
    0
  • Sundevil
    En quoi la google TV serait moins un échec que l'apple TV, les deux sont un échec commercial.
    0
  • Nuisible
    C'est aussi le fait que le grand publique n'apprécie que moyennement d'enfiler des lunettes pour regarder des films, et potentiellement des émissions et journal TV dans un futur proche. Il faudrait baisser les prix de télévisions 3D sans lunettes.
    0
  • shooby
    SundevilEn quoi la google TV serait moins un échec que l'apple TV, les deux sont un échec commercial.

    la différence serait peut être dans le traitement marketing (apple affirme que sa TV est un succès) et peut être aussi dans le fait que la version google est toute récente et donc pas encore termiéne là où la appleTV ça fait quand même un moment qu'on en croise. Mais bon c'est vrai que les deux ne sont pas vraiment à la fête. Est-ce la fin du marché des boitiers TV dédiés ?
    0
  • lampard59
    Google veut tellement rattraper sont retard et étre en avance qu'elle fait nimporte quoi
    0