Mobile : comment réduire sa consommation data

Des applications spécialisés

Si certains systèmes proposent des solutions embarquées pour contrôler la consommation, ce n’est pas le cas de tous. Heureusement, certaines applications se chargent de ces contrôles et parfois, proposent plus. Nous avons pris l’exemple de deux d’entre elles, compatible iOS et Android. Il s’agit d’Onavo Count et Extend.

Monitorer sa consommation


La première, Onavo Count, se focalise sur le « monitoring », la surveillance de votre utilisation. Elle se révèle surtout pratique pour les propriétaires d’iPhone ou ceux qui ont une version d’Android antérieure à la 4.0. Cette application ne se contente pas de vous indiquer le volume de données échangées entre votre téléphone et le réseau. Elle va analyser vos habitudes et vous en dire plus sur votre profil. Des statistiques sont disponibles sur son utilisation par date, mais également par heure pour connaître ses pics de consommation.

À l’instar du gestionnaire Android, l’application va être en mesure de faire le point sur la quantité de données consommées par chaque programme de votre OS. Et de la même manière, il va être possible de bloquer celle qui consomme trop, pour les réserver au réseau WiFi. En bref, une application parfaitement adaptée à ses besoins.

Pour autant, Onavo n’est pas la seule application à fournir ces services. Pour Android, nous avons également retenu 3G Watchdog et My Data Manager. Du côté d’iOS, il existe sur l’App Store Data Usage et DataMan. Enfin pour Windows Phone, il existe Bundler, qui est par contre payant.

Compresser les données


L’autre application d’Onavo se nomme Extend (Android et iOS) et vise à compresser les données qui arrivent sur votre téléphone, afin d’en réduire la consommation. Les développeurs parlent d’une économie jusqu’à 80% en terme de volume, sans impact sur la navigation. Dans un dossier, nous indiquions justement l'intérêt d'Onavo ainsi que son fonctionnement, alors que l'application n'en était qu'à ses débuts. Petite cure de rappel.

Au démarrage, le logiciel va créer un VPN entre votre smartphone et les serveurs d’Onavo. Ensuite, ces derniers vont détourner vos requêtes de manière à ce que les données du site visé passent à la moulinette chez eux, avant de les renvoyer sur votre téléphone une fois compressé.

Alors oui, le chargement des pages web et des flux d’actualité dans les applications est plus rapide. D’après le compteur intégré, mais également en comparant avec l’utilisation sans Extend, l'économie est visible. Seulement, Onavo sacrifie la qualité des images sur l'autel de l’économie de données. Les photos sont moches, quand elles ne sont pas illisibles ! Autant dire que cela fait tache dans certaines applications spécialisées en la matière, Instagram ou Pinterest au hasard.

Bien sûr, cette fonction n’est active que lorsque le téléphone est connecté en mode cellulaire puis se désactive automatiquement une fois le smartphone relié à un réseau WiFi. Lors de l'essai, au lieu de presque 700 Mo mensuel, nous atteignons 360 Mo grâce au service d’Onavo. Autant dire que cela est plutôt utile, mais mieux vaut ne pas prêter attention aux photos.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • astho
    SFR ne ferme pas l'accès web systématiquement. Cela dépend des offres. La plupart du temps il s'agit de fair use comme ses concurrents avec un bridage du débit. Je n'étais d'ailleurs même pas au courant qu'ils fermaient l'accès dans certaines offres...
    0
  • Kenelm
    Déjà faut arrêter de traîner sur Tom's Guide, ça fait de grosses économies de data :o
    0
  • krazyme
    Autre possibilité (du moins sous Android) :

    Sur un téléphone android rooté, Le pare feu d'Avast (je suppose que d'autres applis le fond aussi) permet de limiter l'utilisation de chaque type de connexion par application

    Par exemple, un jeu pourra avoir accès au Wifi mais pas à la 3G ou à l'itinérance, quand les browsers web pourront utiliser le Wifi et la 3G (mais pas l'itinérance)

    Pour bricoleur averti bien sûr...
    0
  • tatawin33
    onavu count réclame aussi l'utilisation du vpn, donc le monitoring ne se fait pas en local mais à distance, bonjour la confidentialité!
    allez ----> poubelle
    0
  • Zlatan07
    tatawin33onavu count réclame aussi l'utilisation du vpn, donc le monitoring ne se fait pas en local mais à distance, bonjour la confidentialité!allez ----> poubelle

    je ne connaissais pas qu'il y avait une telle astuce, ça procure donc un total contrôle de la consommation du smartphone
    http://www.galaxynote-2.com/
    0