GoPro Hero 3 Black : il ne lui manque que l'autonomie

L’enregistrement et la post-production

La qualité des fichiers vidéo est sans reproche. Le grand angle fait son effet et permet de capturer sans problème l’ensemble des scènes. La taille est acceptable grâce à une compression suffisante (15 Mbit/s). Une carte mémoire de 8 Go vous autorisera à enregistrer jusqu’à 50 minutes en 1080p à 30 images par seconde (16/9), un format que nous avons majoritairement exploité durant nos tests. (ainsi que du 4/3 - 1920 x 1440 toujours avec un rendu et une fluidité appréciable).

En bonne caméra Out-Door, la GoPro Hero 3 donne tout son potentiel en extérieur. Elle brille moins dans des conditions de faible exposition, la faute à son petit capteur qui peine à accumuler suffisamment de lumière. Pour faire face à ce problème, tout comme la GoPro 2, les amateurs de postproduction pourront compter sur le mode Pro Tunes.

Le mode Pro-Tune

Les principales différences avec le mode normal résident dans le profil de couleur neutre, un encodage avec une courbe de type logarithmique (permet plus de précision sur le rendu en haute et basse luminosité) et un débit supérieur (35 Mbit/s contre 15, ce qui a pour conséquence directe de créer des fichiers nettement plus gros). Enfin, les corrections d’images appliquées automatiquement par la caméra sont désactivées.

GoPro met à disposition une version gratuite (et épurée) du logiciel Cineform Studio, capable d’apporter quelques modifications en postproduction. Les effets et ajustements supprimés par l’activation de ProTunes sont retrouvables d’un simple clic.

Quelques filtres avec des optimisations instantanées sont également présents, ainsi qu’une fonction pour partager la visualisation en deux afin de mesurer l’impact de ses réglages. Certains permettent de contourner d’autres limites de la GoPro, à commencer par la possibilité de redéfinir la balance des blancs, ou d’agir sur la luminosité ou encore le contraste.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire