Test HTC Chacha : le smartphone avec une touche Facebook

Le combo écran/clavier

Lors des premières utilisations du Chacha, on a tendance à chercher un trackpad à la façon d’un BlackBerry. Il y a bien une croix directionnelle en bas du clavier, mais celle-ci s’avère rapidement inutile, l’écran tactile prenant le pas dessus. Efficace, ce dernier paraît un peu court lorsque l’on est habitué aux smartphones de grande diagonale. Néanmoins, ses 2,6 pouces sont réactifs et précis. On regrettera éventuellement que l’accéléromètre ne fonctionne que dans les applications téléchargées. A contrario, la navigation lors de la saisie se rapproche enfin de la loupe d'iOS et permet une plus grande précision dans la sélection. Une bonne nouvelle sous Android.

Un clavier imparfait

Le clavier, quant à lui, dispose de touches plus espacées que sur un BlackBerry. Les gros doigts le trouveront ainsi plus confortable. Si les touches alphabétiques sont bien placées, on se perd un peu dans les symboles et lettres accentuées, placées de façon peu logique sur le clavier. À cela, il faut aussi ajouter un rétroéclairage défectueux sur les touches alphanumériques. C’est simple, dans la pénombre, on ne lit pas les chiffres.