HTC One S : la puissance tout en finesse

HTC One SHTC One S

Le HTC One S est le petit frère du très One X testé récemment dans nos pages. Plus compact et moins puissant, il n'en est pas moins très intéressant. Il est en effet étonnamment bien fini, et offre un rapport performance/encombrement des plus séduisants.

Le HTC One S adopte un design plus classique que le HTC One X. Oublié, le polycarbonate, on est en présence d'une coque plus classique mêlant aluminium et plastique. Ce choix conservateur n'en est pas moins une réussite. HTC arrive à faire évoluer son traditionnel design industriel de belle manière et à conserver une qualité de fabrication digne des plus grands noms de la téléphonie mobile. L'assemblage est parfait et nous sommes particulièrement fans du traitement « céramique » de l'aluminium qui le rend très doux au toucher. La prise en main est globalement meilleure que celle du One X grâce notamment à la taille du téléphone. Avec son écran de 4,3 pouces, le One S se nichera bien plus facilement dans la main. Ceux qui ont des petites mains seront mieux lotis avec ce One S qu'avec un géant de type Samsung Galaxy S3 ou One X, et on ne parle même pas du Galaxy Note.

Acheter le HTC One S au meilleur prix


HTC One SHTC One S

De l'Amoled imparfait

Sur le papier l'écran du One X a tout pour séduire : une dalle Super AMOLED d'une résolution correcte (960 x 540). Malheureusement cette dernière utilise la technologie Pen Tile. Pour les deux du fond qui n'auraient pas lu le test du Galaxy Note ou du Galaxy Nexus, une petite piqûre de rappel s’impose. Un écran LCD traditionnel utilise trois sous pixels (rouge, vert et bleu) pour former un pixel, une méthode qui s'applique en théorie aussi aux affichages AMOLED. Dans les faits nombre de constructeurs trichent un peu en utilisant la technique Pen Tile pour produire à moindre frais. Le Pen Tile consiste à faire partager à deux pixels un sous pixel vert. Résultat, une image dégradée, donnant une impression de flou particulièrement visible sur les bords des caractères. C'est de ce défaut que souffre le One S. Si l'écran est très lumineux et les couleurs agréable à regarder, sans pour autant être très justes, on ne peut pas s’empêcher de remarquer un léger flou. Ça ne ruinera pas votre expérience mais quitte à choisir nous aurions préféré un Super LCD du même type que celui du One X. Certes la luminosité et le contraste sont moins bons mais l'expérience globale est selon nous supérieure.

Lire le test complet avec EreNumérique

HTC One SHTC One S

Snapdragon saison 4

Oublié les quatre cœurs du Tegra 3, le One S est plus raisonnable et se contente d'un simple dual-core. Toutefois le Snapdragon S4 de Qualcomm est très loin de démériter. En effet cette puce de dernière génération bénéficie d'une haute fréquence (1,5 GHz) et d'une partie GPU musclée. Résultat, à nombre de cœurs égal le S4 tient tête au Tegra 3 dans nombre de benchmarks. Un point d'autant plus intéressant qu’en utilisation réelle très peu d'applications sont assez multithreadées pour exploiter pleinement le Tegra 3. Tout n'est pas parfait au niveau du hardware puis qu’avec seulement 16 Go de stockage on est assez vite restreint. Ce point est d'autant plus ennuyeux que comme le One X (et beaucoup trop d'androphones ces derniers temps) aucun lecteur micro-SD n'est présent. Les 25 Go de stockage Dropbox offerts n'améliorent pas la situation puisqu'ils sont quasi-exclusivement utilisés pour de la sauvegarde. Petite satisfaction tout de même, le One S à une autonomie correcte puisqu'il a tenu presque deux jours d'une utilisation assez intensive.

Lire le test complet avec EreNumérique

HTC One SHTC One S

Bilan

Le HTC One S nous confirme une nouvelle fois la grande forme d'HTC en ce début d'année 2012. Moins « extrême » que le One X en termes de volume et de puissance, il conviendra selon nous à un public plus large. Au final on ne peut que saluer l’excellent travail d'HTC, qui nous offre ici l'un des plus beaux smartphones que nous ayons testés, un hardware de premier plan et un partie logicielle maîtrisée. Quelques petits défauts subsistent (écran, stockage...) mais ils restent mineurs et ne gâchent pas l'expérience utilisateur.

Acheter le HTC One S au meilleur prix


HTC One SHTC One S

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Thomas Hoffmann
    Serait un bon téléphone s’il ne souffrait pas d’un BUG GRAVISSIME

    Ce téléphone est certainement très attrayant, tant au niveau du design que de son ergonomie et de ses caractéristiques techniques. Quelques bémols néanmoins au niveau de la batterie assez faiblarde, de la qualité audio somme toute plutôt moyenne et de la réception du signal pas brillante.

    Mais il y a bien pire: ce modèle souffre d'un défaut décelé depuis son apparition sur le marché: il s'agit du "Home screen bug" (je vous conseille VIVEMENT avant de l'acheter de faire une recherche google sur le sujet ("HTC One S Home screen button issue")).
    Pour résumer le problème, pour peu que vous vous trouviez dans une zone où le signal est assez faible (2G/EDGE), le téléphone va soudainement commencer à simuler une pression continue et répétée du button Accueil, ayant pour résultat une alternance constante entre l'écran d'accueil et la vue de tous les écrans d'accueil. Lorsque cela se produit, vous ne pouvez absolument plus rien faire: ni appeler ni répondre, ni utiliser d'application ou quoi que ce soit. Rien! Vous ne pouvez même pas éteindre le téléphone avec le bouton du haut. Tous les boutons capacitatifs sont désactivés. Le seul moyen de stopper cela (je vous rappelle que la batterie est inamovible, eh oui!) est de vous déplacer vers une zone de meilleure couverture réseau.
    La théorie la plus crédible quant à ce bug est que le téléphone, lorsque le signal est faible, va booster l'antenne de réception, ce qui va créer une interférence avec les boutons capacitatifs et simuler une pression constante du bouton accueil. Je ne vous raconte pas le grand moment de bonheur qui s'en suit...

    HTC a été averti du problème il y a des mois, mais aucune mesure n'a été prise. Les appareils envoyés en réparation sont revenus avec toujours le même problème. Par conséquent, je vous déconseille vivement l'achat de cet appareil tant que le problème n'aura pas été résolu par HTC. Vous avez été prévenus! HTC, faites quelque chose, et vite. Vos clients sont mécontents!
    0
  • Thomas Hoffmann
    Serait un bon téléphone s’il ne souffrait pas d’un BUG GRAVISSIME

    Ce téléphone est certainement très attrayant, tant au niveau du design que de son ergonomie et de ses caractéristiques techniques. Quelques bémols néanmoins au niveau de la batterie assez faiblarde, de la qualité audio somme toute plutôt moyenne et de la réception du signal pas brillante.

    Mais il y a bien pire: ce modèle souffre d'un défaut décelé depuis son apparition sur le marché: il s'agit du "Home screen bug" (je vous conseille VIVEMENT avant de l'acheter de faire une recherche google sur le sujet ("HTC One S Home screen button issue")).
    Pour résumer le problème, pour peu que vous vous trouviez dans une zone où le signal est assez faible (2G/EDGE), le téléphone va soudainement commencer à simuler une pression continue et répétée du button Accueil, ayant pour résultat une alternance constante entre l'écran d'accueil et la vue de tous les écrans d'accueil. Lorsque cela se produit, vous ne pouvez absolument plus rien faire: ni appeler ni répondre, ni utiliser d'application ou quoi que ce soit. Rien! Vous ne pouvez même pas éteindre le téléphone avec le bouton du haut. Tous les boutons capacitatifs sont désactivés. Le seul moyen de stopper cela (je vous rappelle que la batterie est inamovible, eh oui!) est de vous déplacer vers une zone de meilleure couverture réseau.
    La théorie la plus crédible quant à ce bug est que le téléphone, lorsque le signal est faible, va booster l'antenne de réception, ce qui va créer une interférence avec les boutons capacitatifs et simuler une pression constante du bouton accueil. Je ne vous raconte pas le grand moment de bonheur qui s'en suit...

    HTC a été averti du problème il y a des mois, mais aucune mesure n'a été prise. Les appareils envoyés en réparation sont revenus avec toujours le même problème. Par conséquent, je vous déconseille vivement l'achat de cet appareil tant que le problème n'aura pas été résolu par HTC. Vous avez été prévenus! HTC, faites quelque chose, et vite. Vos clients sont mécontents!
    0