[Test] HTC Titan : le plus grand des smartphones

La photo meilleure que l'autonomie

C’est l’un des points forts du Titan. Bien qu’il ne soit pas bien placé, son appareil photo est performant. Son capteur de 8 mégapixels fait des miracles permettant d’inscrire des images fourmillantes de détails. Malheureusement, il ne se comporte pas de la même manière en faible luminosité. Là, ce sont les couleurs qui pêchent. Le rendu est trop terne et adopte un filtre verdâtre peu flatteur. Bien entendu, on est alors tenté d’utiliser son double flash à Led qui trône à côté de l’objectif, mais voilà, trop puissant ou trop directeur, ce dernier ne peut s’empêcher de griller la prise de vue pour peu que le sujet soit trop proche.

Moins de 6 heures en utilisation intensive

1600 mAh, c’est la capacité de la batterie du Titan. On ne saura que trop conseiller aux utilisateurs de laisser l’interface de Mango en noir afin d’économiser l’autonomie. Il y a bien un mode d’économie d’énergie, mais en usage classique, le Titan ne dépasse pas la journée. En mode intensif avec du Web, des jeux, de la vidéo et des appels, il ne passe même pas la journée de travail. Sur le papier, HTC annonçait 6h50 en communication. Ils ont sans doute oublié qu’en 2011, un smartphone n’est pas fait que pour téléphoner.