Test : HTC Touch, peut-il concurrencer l'iPhone?

Les fonctions réseau orphelines de la 3G

HTC touch testLe HTC Touch communique via sa connectivité triband GSM, GPRS et EDGE. Le Taïwanais a donc fait l’impasse sur la 3G et son PDA n’en sort pas grandi. La navigation sur Internet pâti de lenteurs coupables. Par ailleurs, les pages en Ajax ou en DHTML ne sont toujours pas supportées.

Bluetooth et Wi-Fi au rendez vous

HTC touch testPour autant, le P3450 n’est pas un mauvais communiquant. Ne serait-ce que parce qu’il dispose du Bluetooth et du Wi-Fi. Nous avons testé le Touch avec un casque Bluetooth ainsi qu’en partage de fichiers sur PC. Dans les deux cas, le PDA s’est montré convaincant.

La 3G grande absente

HTC touch testCette réussite en Bluetooth ne s’est pas poursuivie sur le Wi-Fi b/g du PDAphone. Si le Touch ne pose aucun souci pour détecter la présence de réseaux dans les environs, il n’est pas exempt de stabilité. Les difficultés de connexion ou les pertes du signal sont fréquentes. En revanche, on apprécie les diagnostics sérieux sur les hotspots et le fait de pouvoir régler la sensibilité de son signal et ainsi pouvoir augmenter sa vitesse de transfert, au détriment de l’autonomie bien sûr.

Le bilan pour les fonctionnalités réseau est donc mitigé. Le manque de la 3G ne fait pas honneur à un PDA haut de gamme, même si son principal rival, l’iPhone d’Apple ne fait guère mieux pour le moment.