soap
Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Archos 7 Home Tablet : le chainon manquant

Archos 7 Home Tablet : le chainon manquant
Par , Driss Abdi

Archos étoffe son catalogue avec l’Archos 7 Home Tablet. Sous ses allures d’Archos 5, cette tablette se destine avant tout à une utilisation domestique. Polyvalent et doté d’un grand écran, elle est surtout proposée à un prix très agressif.

Peut mieux faire

Une fois déballé, nous avons allumé l’Archos 7 Home tablet. Après quelques 50 secondes nous nous retrouvons devant l’interface familière du système d’exploitation Android. En l’absence du moindre bouton, toutes les commandes passent par l’écran tactile résistif de sept pouces qui affiche une résolution de 800 x 480 pixels. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on est à mille lieues des produits concurrents. En effet, l’écran manque cruellement de précision. Il n’est pas rare de devoir s’y reprendre à plusieurs fois pour voir une action validée, comme par exemple pour régler le volume. Autre exemple, la navigation dans les listes a aussi des ratés avec la sélection par erreur d’une vidéo ou d’une chanson lors du défilement des titres. Pour ne rien arranger, l’écran est inutilisable au soleil avec en outre des reflets qui le rendent même aveuglant. Lors de la saisie, un clavier virtuel de quatre lignes s’affiche à l’écran. Il est possible de saisir du texte du bout des doigts en tenant l’Archos 7 Home Tablet entre les mains. Cependant on constate là encore quelques erreurs toujours imputables à l’écran résistif.

Android d’antan

Aussi jeune soit-il, le système d’exploitation Android évolue à vitesse grand V. Pour preuve, la version 2.1 est à peine déployée dans certains Smartphones que les nouveautés à venir de la 2.2 sont déjà connues. Pour autant, Archos reste fidèle à Android 1.5 (Cupcake) tout en imposant quelques limitations de son cru. Point de multipoint donc ce qui chagrinera les adeptes de cette fonctionnalité pour zoomer dans une photo ou sur une page web. L’interface de l’Archos 7 Home Tablet est composée d’icônes suffisamment explicites pour que le novice s’y retrouve facilement.

En fonction de la page affichée, certaines options sont disponibles ou pas. Bien entendu, le système d’exploitation qu’on connait déjà très bien sur smartphone conserve également son panneau coulissant qui affiche alors toutes les icônes des applications installées sur l’Archos 7 Home Tablet. Parmi les limitations, on notera surtout la disparition d’applications phares de Google et un kiosque d’applications allégé. En effet, Archos propose sa propre plateforme AppsLib en lieu et place de l’Android Market. Au final, au lieu des quelques 38 000 logiciels gratuits et payants à disposition des utilisateurs d’Android, l’Archos 7 Home Tablet devra se contenter d’une sélection d’applications préalablement validées par Archos.

Le test complet avec EreNumérique

Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS