Laboratoires : ce que l’avenir nous prépare

Des moteurs de recherche plus pertinents

De Yelp à Google, le web contient un nombre considérable de lieux (restaurants, bars…). Avec ces outils de recherche, les résultats sont organisés selon un classement numérique, mais la plupart du temps il s’agit pour l’utilisateur de trouver le bon mot pour coller au plus près de sa recherche. Par ailleurs, certains critères telles que la taille de l’assiette ou la qualité des cocktails, par exemple, ne sont pas pris en compte. Un nouveau système issu du MIT passe au crible les résultats des utilisateurs, en sélectionnant les informations utiles et en les organisant de manière à faciliter la recherche.

Le système détermine la structure grammaticale des phrases qui composent les résultats et classe les mots utilisés par paire d’adjectif-nom. Si, par exemple, quelqu’un a écrit « les martinis y sont excellent », l’algorithme extrait la phrase « excellent martinis ». Extraire un classement quantitatif à partir de résultats non structurés a toujours permis d’enrichir une recherche.

Deux prototypes du système du MIT, tous deux avec interface vocale, sont actuellement disponibles en ligne. L’un accueille les requêtes en Chinois et propose des résultats liés entreprises basées à Taipei, Taiwan, tandis que l’autre est en Anglais et offre des informations sur des entreprises de Boston.