Laboratoires : ce que l’avenir nous prépare

Le capteur photo oculaire

Pour la première fois, des chercheurs de la Northwestern University et de l’université de l’Illinois à Urbana-Champaign ont développé un appareil photo curviligne, semblable à l’œil humain, dotée d’une option de zoom. Ce « capteur oculaire » possède un zoom optique de 3,5x et sa taille ne dépasse pas celle d'une pièce de 5 cents (une amélioration au niveau du zoom est prévue) tout en assurant une bonne qualité d’images pour un coût de fabrication peu élevé.

Selon les chercheurs, une fois optimisé, le capteur devrait être utile pour de nombreuses applications, comme la vidéosurveillance nocturne, la vision robotique, l’imagerie endoscopique et autres appareils électroniques.

Ce minuscule capteur présente tous les avantages de l’œil humain et d’un appareil photo reflex mono-objectif (SLR) avec un zoom en plus sans le volume et le poids d’un objectif complexe. Tout cela est possible grâce à la flexibilité. Une lentille et des photo-détecteurs sont placés sur des matériaux flexibles et un système hydraulique qui peut changer la forme des substances de manière appropriée, permettant un zoom adaptable.

Le système du capteur intègre également une lentille créée grâce à une fine membrane élastique sur une chambre à eau, avec dessous une fenêtre en verre.