Laboratoires : ce que l’avenir nous prépare

Des projecteurs insensibles à la luminosité

Pensez à un vidéoprojecteur de toute petite taille – mais capable de projeter des couleurs lumineuses. C’est ce qu’ont mis au point des chercheurs de l’Institut Fraunhofer : un dispositif nanostructuré de lentilles capable d’enregistrer ou de projeter des images à des niveaux de luminosité très élevés.

Actuellement, il faut toujours réduire l’éclairage de la pièce dans laquelle on souhaite projeter une image via un vidéoprojecteur. Les projecteurs du futur risquent de bouleverser cette idée reçue. Selon les chercheurs, non seulement leur taille sera considérablement réduite (ils seront donc plus faciles à utiliser) mais ils offriront des niveaux de luminosité jamais atteints, capables de projeter des images nettes et précises – même dans une pièce ensoleillée.

Ce prototype est un dispositif optique de onze millimètres carrés sur trois millimètres d’épaisseur associé à une puissante lampe à LED. Les images projetées sont incroyablement nettes et les couleurs sont d’une clarté exceptionnelle – tout ceci grâce aux nano et microtechnologies. La puce réunit près de 250 nanolentilles et sous chaque lentille se trouve une micro-image. Lorsque celles-ci sont projetées sur un mur au même moment, elles produisent une image d’une qualité exceptionnelle.

Cette micro-technologie est en bonne position pour succéder aux rétroprojecteurs et aux projecteurs numériques mais également aux appareils photo. Il permet de projeter des diapositives, des clips vidéo et des films à partir d’un téléphone portable ou d’un ordinateur – que ce soit à la maison, au bureau ou ailleurs. Vous l’aurez compris, les lentilles de demain seront minuscules et lumineuses.