Vidéoprojecteur JVC DLA-HD550, pour les puristes

Tout simplement exceptionnel


L’installation se fait en un clin d’œil et étant donné la qualité des préréglages, on peut profiter quasi immédiatement de son achat. On choisit le mode cinéma adéquat, on pousse un peu la netteté si on est amateur de ciselé, et le tour est joué.

Rendu extatique

Avec des sources HD, c’est vraiment l’extase, les meilleurs masters actuels comme District 9 ou les derniers films d’animations comme Numéro 9 donnent leur pleine mesure avec des plans d’une précision chirurgicale. Que dire des passages Imax d’un Batman Begins ou de Transformers 2 qui crèvent littéralement l’écran. Malgré cette précision de tous les instants, l’image reste tout de même très cinéma, un vrai régal pour les amateurs du 7ème art. La seule chose que nous pourrions reprocher au HD550 c’est son usage clairement orienté vers les amateurs de home cinéma. Le résultat restera convaincant sur une chaîne de TV HD mais ne cassera pas la baraque avec une console de jeu. La faute à un mode 100 Hz trop timide pour ce genre d’application.

Lire des tests de produits similaires avec EreNumérique