Test de la Sharp Quattron LC-46LE820E

Le Sharp Quattron LC-46LE820E n’est pas un téléviseur comme les autres. Oubliez un moment la 3D pour vous concentrer sur ce qui compte vraiment en ce bas-monde : la qualité d’image. Sharp a eu une idée originale. Plutôt que de se contenter des trois couleurs classiques, rouge, vert, bleu par pixel, Sharp ajoute ici une quatrième couleur : le jaune. L’idée est d’améliorer la richesse des couleurs en étendant le spectre des couleurs dans cette couleur secondaire.

L’idée est donc d’étendre le gamut de l’appareil en ajoutant du jaune. Pour autant, on ne peut que tiquer devant l’argument marketing de Sharp « une quatrième couleur primaire ». Le fait est que le jaune n’est pas une couleur primaire, mais bien une couleur secondaire. Il existe deux méthodes couramment exploitées dans l’industrie pour afficher (ou capturer) des couleurs. Soit on utilise les couleurs primaires (rouge, vert, bleu), soit les couleurs secondaires (jaune, magenta, cyan), plus souvent utilisée dans les toners d’imprimantes. Le fait d’introduire un sous-pixel jaune de plus par pixel a de quoi surprendre.

Caractéristiques
Diagonale46 pouces
Résolution native
1920 x 1080 pixels
Contraste
mega contraste 6 000 000:1
Luminosité
450 cd/m²
Angle de vision
176/176
Haut-parleurs
2 x 10W + 15 W
Connectique
4 x HDMI (v1.4), AQUOS Link & CEC Standard, Péritel : 1 (adaptateur fourni), Entrée AV / Composante.
Prix moyen
1990 €